Macintosh : perte nette de 100 millions d’euros en 2014

Macintosh : perte nette de 100 millions d’euros en 2014

Le néerlandais Macintosh Retail Group a traversé une période difficile l’an dernier : bien que son chiffre d’affaires ait progressé, la perte nette de l’entreprise a été multipliée par dix par rapport à 2013 et atteint ainsi 100 millions d’euros.

Les ventes de chaussures en recul

En 2014 le chiffre d’affaires total du groupe, chapeautant notamment les enseignes Scapino et Manfield, a augmenté de 5,9 % à 870,6 millions d’euros. Malgré cette croissance il est question d’une perte nette de 101,6 millions d’euros, suite à d’importantes dépréciations de Scapino et Brantano. En 2013 la perte se limitait à 12,1 millions d’euros.


Dans le segment Fashion le chiffre d’affaires a progressé de 640,3 millions d’euros à 678,7 millions d’euros. Offline ce segment affiche une hausse de 3,4%, alors qu’online la croissance est de 42,6%. De septembre à novembre les ventes de chaussures ont reculé suite à l’automne trop doux : au quatrième trimestre le segment Fashion n’a progressé que de 2%, alors qu’au cours des trois premiers trimestres la croissance s’élevait à 7,6%.


Abandon de la branche Living et du Royaume-Uni

La division Living enregistre elle aussi une hausse du chiffre d’affaires de 5,6% à 191,9 millions d’euros. Macintosh a toujours l’intention de céder ses magasins Kwantum. Le processus de vente a été mis en route au premier trimestre 2015.


Par ailleurs Macintosh souhaite se concentrer entièrement sur le Benelux et donc se retirer du Royaume-Uni. Le groupe y compte quelque 300 magasins des enseignes Brantano et Jones Bookmaker. La vente de ces magasins doit permettre au groupe de diminuer ses dettes.

 

Tags: