Malgré la faillite, American Apparel envisage une expansion hors USA

Malgré la faillite, American Apparel envisage une expansion hors USA

Bien que l’enseigne de mode américaine American Apparel ait été déclarée en faillite le mois dernier et que son chiffre d’affaires soit en chute libre, la CEO Paula Schneider rêve d’une vaste expansion internationale pour inverser la tendance.

Passer de 100 à 200 magasins hors USA

La CEO Paula Schneider continue de croire en l’avenir d’American Apparel, comme elle l’avait déjà laissé entendre en octobre dernier après que la faillite ait été prononcée. Dans un entretien avec le Financial Times, Schneider va encore plus loin : alors que les magasins non rentables américains ferment les uns après les autres, la CEO rêve d’une expansion internationale.


Selon Schneider, la marque reste très performante notamment en Corée du Sud et au Moyen-Orient. C’est pourquoi elle envisage de doubler le nombre de magasins à l’étranger pour atteindre le cap des 200 points de vente. Actuellement American Apparel compte 200 magasins en gestion propre, dont le moitié aux Etats-Unis et l’autre moitié hors USA.


Mais le temps presse, car selon les résultats trimestriels temporaires, publiés avant-hier par American Apparel, le chiffre d’affaires au cours du dernier trimestre (de juillet à fin septembre) a chuté de près d’un cinquième, passant de 155,9 millions de dollars à 126 millions de dollars (environ 117,5 millions d’euros), soit un recul de 19,1%.

 

Tags: