Malgré une baisse du bénéfice, Gap répond aux attentes des analystes

Malgré une baisse du bénéfice, Gap répond aux attentes des analystes

Au cours du deuxième trimestre le groupe de mode américain Gap a vu reculer tant son bénéfice que son chiffre d’affaires. Néanmoins la société-mère de marques telles que Banana Republic a répondu aux attentes des analystes.

Old Navy poursuit sa croissance

Le chiffre d’affaires du groupe Gap durant le deuxième trimestre a reculé de 2% à 3,9 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros). Malgré tout ces résultats répondent aux attentes des analystes. Le chiffre d’affaires comparable de la chaîne du même nom Gap est en baisse de 6%, alors que Banana Republic recule de 6%, contrairement à Old Navy qui progresse de 3%.


Il y a un an Gap enregistrait un bénéfice de 332 millions de dollars (295 millions d’euros). Cette année le groupe a dû se satisfaire de 219 millions de dollars (195 millions d’euros). Cette baisse du bénéfice est due en partie aux coûts de restructuration de l’entreprise, en particulier de la chaîne Gap.


Fast-fashion

Dans cette optique le groupe envisage des dépenses de l’ordre de 130 à 140 millions de dollars (115-124 millions d’euros).  L’objectif est de fermer environ 175 magasins de Gap et de supprimer 250 emplois au siège principal. Le nouveau CEO Art Peck, en fonction depuis février, espère ainsi améliorer les performances des marques Gap et Banana Republic à l’image du succes d’Old Navy.


Dans une tentative de concurrencer les chaînes H&M et Zara, Gap va tester le concept fast-fashion dans certains magasins, afin de pouvoir répondre plus rapidement aux tendances changeantes de la mode.

 

Tags: