Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

L’enseigne de mode espagnole Mango revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour les quatre années à venir, car les  nouvelles collections de la marque mettent davantage de temps à atteindre le chiffre d’affaires escompté.

« Trop optimiste »

L’an dernier Mango a lancé une collection pour enfants, ainsi qu’une ligne de lingerie, auxquelles se sont ajoutées cette année des collections pour adolescents et pour femmes plus mûres. Ces nouvelles collections s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie de croissance qui doit s’étaler sur une période de dix ans, mais dont le démarrage s’avère plus lent que prévu.


« Par le passé nous avons été trop optimistes. A présent nous avons décidé d’adopter des critères plus conservatifs », explique le CEO Enric Casi à Reuters. « Les nouvelles collections auront besoin d’un certain nombre d’années pour générer un chiffre d’affaires au m² comparable à celui de nos collections plus traditionnelles. »


Expansion vers d’autres marchés

Les perspectives pour 2017 étaient trop optimistes selon Casi : c’est pourquoi l’enseigne revoit ses prévisions à la baisse passant de 4,97 milliards d’euros à 3,27 milliards d’euros, soit un tiers de moins que prévu initialement. Casi souligne néanmoins que les ventes de Mango ne sont pas mauvaises, mais que les nouvelles collections mettent un certain temps à démarrer.


En 2013 Mango a atteint un chiffre d’affaires de 1,85 milliard d’euros, un résultat légèrement en-deçà du chiffre d’affaires escompté de 1,98 milliard d’euros. Dans le cadre de sa stratégie de croissance Mango dans les années à venir souhaite ouvrir quatre magasins par semaine et vendre des collections pour hommes, enfants et femmes plus mûres, alors qu’auparavant l’enseigne se concentrait sur les vingtenaires et trentenaires. Ainsi Mango entend faire face à la concurrence de H&M et Zara.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Desigual : Forte baisse du CA durant les trois premiers trimestres

14/11/2017

Au cours des trois premiers trimestres de 2017 la chaîne de mode espagnole Desigual a vu son CA d’affaires chuter de plus de 10%. Le groupe a souffert de résultats particulièrement décevants en Europe, d’où provient la majeure partie de son CA.

Adidas détient le droit exclusif des bandes parallèles

13/11/2017

La chaîne de magasins suédoise H&M ne pourra plus utiliser les bandes parallèles sur ses vêtements de sport. Le tribunal de La Haye a jugé que celles-ci ressemblaient trop aux trois bandes caractérisant la marque Adidas.

Burberry annonce une nouvelle stratégie après un solide 1er semestre

09/11/2017

Burberry peut s’estimer satisfait de son 1er semestre : le CA a progressé de 9% et le bénéfice opérationnel a bondi de 28%. Pourtant à la bourse l’action a chuté : les investisseurs se montrent sceptiques face à la nouvelle stratégie annoncée par le CEO Marco Gobbetti.

Nouveau CEO pour Christian Dior

09/11/2017

Sidney Toledano, qui durant dix-neuf ans a dirigé la maison de mode Christian Dior, passera le flambeau à l’actuel CEO de Fendi, Pietro Beccari, en février prochain. Cette passation de pouvoir s’inscrit dans un vaste remaniement du management de LVMH.

Back to top