Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

L’enseigne de mode espagnole Mango revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour les quatre années à venir, car les  nouvelles collections de la marque mettent davantage de temps à atteindre le chiffre d’affaires escompté.

« Trop optimiste »

L’an dernier Mango a lancé une collection pour enfants, ainsi qu’une ligne de lingerie, auxquelles se sont ajoutées cette année des collections pour adolescents et pour femmes plus mûres. Ces nouvelles collections s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie de croissance qui doit s’étaler sur une période de dix ans, mais dont le démarrage s’avère plus lent que prévu.


« Par le passé nous avons été trop optimistes. A présent nous avons décidé d’adopter des critères plus conservatifs », explique le CEO Enric Casi à Reuters. « Les nouvelles collections auront besoin d’un certain nombre d’années pour générer un chiffre d’affaires au m² comparable à celui de nos collections plus traditionnelles. »


Expansion vers d’autres marchés

Les perspectives pour 2017 étaient trop optimistes selon Casi : c’est pourquoi l’enseigne revoit ses prévisions à la baisse passant de 4,97 milliards d’euros à 3,27 milliards d’euros, soit un tiers de moins que prévu initialement. Casi souligne néanmoins que les ventes de Mango ne sont pas mauvaises, mais que les nouvelles collections mettent un certain temps à démarrer.


En 2013 Mango a atteint un chiffre d’affaires de 1,85 milliard d’euros, un résultat légèrement en-deçà du chiffre d’affaires escompté de 1,98 milliard d’euros. Dans le cadre de sa stratégie de croissance Mango dans les années à venir souhaite ouvrir quatre magasins par semaine et vendre des collections pour hommes, enfants et femmes plus mûres, alors qu’auparavant l’enseigne se concentrait sur les vingtenaires et trentenaires. Ainsi Mango entend faire face à la concurrence de H&M et Zara.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: