Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années | RetailDetail

Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

L’enseigne de mode espagnole Mango revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour les quatre années à venir, car les  nouvelles collections de la marque mettent davantage de temps à atteindre le chiffre d’affaires escompté.

« Trop optimiste »

L’an dernier Mango a lancé une collection pour enfants, ainsi qu’une ligne de lingerie, auxquelles se sont ajoutées cette année des collections pour adolescents et pour femmes plus mûres. Ces nouvelles collections s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie de croissance qui doit s’étaler sur une période de dix ans, mais dont le démarrage s’avère plus lent que prévu.


« Par le passé nous avons été trop optimistes. A présent nous avons décidé d’adopter des critères plus conservatifs », explique le CEO Enric Casi à Reuters. « Les nouvelles collections auront besoin d’un certain nombre d’années pour générer un chiffre d’affaires au m² comparable à celui de nos collections plus traditionnelles. »


Expansion vers d’autres marchés

Les perspectives pour 2017 étaient trop optimistes selon Casi : c’est pourquoi l’enseigne revoit ses prévisions à la baisse passant de 4,97 milliards d’euros à 3,27 milliards d’euros, soit un tiers de moins que prévu initialement. Casi souligne néanmoins que les ventes de Mango ne sont pas mauvaises, mais que les nouvelles collections mettent un certain temps à démarrer.


En 2013 Mango a atteint un chiffre d’affaires de 1,85 milliard d’euros, un résultat légèrement en-deçà du chiffre d’affaires escompté de 1,98 milliard d’euros. Dans le cadre de sa stratégie de croissance Mango dans les années à venir souhaite ouvrir quatre magasins par semaine et vendre des collections pour hommes, enfants et femmes plus mûres, alors qu’auparavant l’enseigne se concentrait sur les vingtenaires et trentenaires. Ainsi Mango entend faire face à la concurrence de H&M et Zara.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

24/05/2018

ECG, le département design et import de e5 Mode, s’affilie à la Fair Wear Foundation. Cette organisation internationale, en collaboration avec les marques de vêtements, œuvre pour de meilleures conditions de travail pour les ouvriers du textile.

L’enseigne de chaussures Torfs devient franchisé de The Athlete’s Foot

23/05/2018

Le 1er juin la chaîne de sneakers The Athlete’s Foot ouvrira un magasin au Waasland Shopping Center. Ce 2ème magasin belge est le premier à ouvrir en partenariat avec le chausseur Torfs. Cette année l’ouverture d’un autre magasin est prévu à Eeklo.

Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

18/05/2018

Dans le nouveau flagshipstore Zara à Stratford, dans l’est de Londres, les clients sont accueillis par des hologrammes, des bras robotisés et des vendeurs armés d’iPads.  Le magasin souhaite associer le meilleur du shopping online et offline.

Hema écope d’une amende de plusieurs millions suite à un conflit avec Levi’s

17/05/2018

Le tribunal de Bruxelles a infligé une amende de 4,4 millions d’euros à Hema, suite à un conflit avec la marque de jeans Levi’s, qui reprochait à l’enseigne néerlandaise d’avoir reproduit les coutures en V de Levi’s sur ses propres collections.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

Belgian Friday, le nouveau weekend promotionnel en ligne belge

15/05/2018

Après le Black Friday voici maintenant la première édition du Belgian Friday : ce vendredi 18 mai les chaînes Kiabi, La Redoute, Sarenza, Veritas, Jack & Jones et Tape à l'oeil lancent un nouvel événement shopping, avec des réductions et des actions pour les e-acheteurs.