Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années | RetailDetail

Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

Mango revoit à la baisse ses prévisions pour les 4 prochaines années

L’enseigne de mode espagnole Mango revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour les quatre années à venir, car les  nouvelles collections de la marque mettent davantage de temps à atteindre le chiffre d’affaires escompté.

« Trop optimiste »

L’an dernier Mango a lancé une collection pour enfants, ainsi qu’une ligne de lingerie, auxquelles se sont ajoutées cette année des collections pour adolescents et pour femmes plus mûres. Ces nouvelles collections s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie de croissance qui doit s’étaler sur une période de dix ans, mais dont le démarrage s’avère plus lent que prévu.


« Par le passé nous avons été trop optimistes. A présent nous avons décidé d’adopter des critères plus conservatifs », explique le CEO Enric Casi à Reuters. « Les nouvelles collections auront besoin d’un certain nombre d’années pour générer un chiffre d’affaires au m² comparable à celui de nos collections plus traditionnelles. »


Expansion vers d’autres marchés

Les perspectives pour 2017 étaient trop optimistes selon Casi : c’est pourquoi l’enseigne revoit ses prévisions à la baisse passant de 4,97 milliards d’euros à 3,27 milliards d’euros, soit un tiers de moins que prévu initialement. Casi souligne néanmoins que les ventes de Mango ne sont pas mauvaises, mais que les nouvelles collections mettent un certain temps à démarrer.


En 2013 Mango a atteint un chiffre d’affaires de 1,85 milliard d’euros, un résultat légèrement en-deçà du chiffre d’affaires escompté de 1,98 milliard d’euros. Dans le cadre de sa stratégie de croissance Mango dans les années à venir souhaite ouvrir quatre magasins par semaine et vendre des collections pour hommes, enfants et femmes plus mûres, alors qu’auparavant l’enseigne se concentrait sur les vingtenaires et trentenaires. Ainsi Mango entend faire face à la concurrence de H&M et Zara.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

100 millions d’euros qui partent en fumée chez Burberry

20/07/2018

Tout le monde ne comprend pas la nécessité du développement durable. L’année dernière, la marque de mode britannique Burberry a brûlé plus de 30 millions d’euros de produits de marque « pour éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains ».

3 Suisses, l’icône de la vente par correspondance, dépose le bilan en Belgique

19/07/2018

La division belge des 3 Suisses a été déclarée en faillite, après un démarrage désastreux des soldes. Durant les premiers jours des soldes, le webshop a vendu 30% de moins que l’année précédente. Onze emplois sont menacés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.