McGregor à nouveau en faillite

McGregor à nouveau en faillite

Le rideau est tombé sur Doniger Fashion Group , maison-mère des chaînes de mode McGregor et Gaastra. Lundi le groupe avait demandé un sursis de paiement au tribunal, mais à peine un an après la relance l’entreprise est donc à nouveau en faillite.

Les magasins restent ouverts

Pour l’instant les magasins et le webshop resteront ouverts, car le curateur estime qu’ainsi il y a plus de chance que les biens soient vendus et qu’un maximum d’emplois soient sauvés, rapporte le journal De Tijd. Le personnel, au nombre de 600, a été informé de la faillite ce matin. Le nombre de personnes qui conserveront leur emploi est encore incertain et dépendra de l’éventuel repreneur.


Précédemment Doniger avait déjà fait part à Roos Rahimi du syndicat CNV de son intention de se séparer de certains magasins. La syndicaliste craint dès lors que la faillite soit à nouveau une façon de tailler dans les coûts de l’entreprise : « On constate que bon nombre de chaînes de magasins ne sont reprises qu’après la faillite et qu’il s’agit d’une manière de réduire les coûts. J’aimerais demander  aux politiques d’examiner tout ceci de plus près. »


Rappelons que McGregor avait déjà fait faillite en juin 2016, après quoi les actionnaires avaient décidé de racheter l’entreprise sans les pertes accumulées en vue d’une relance. Ce projet s’est donc soldé par un échec. Lors de la précédente faillite certains affirmaient qu’il s’agissait là aussi d’un moyen de réduire les coûts.