Michael Kors, rebaptisé Capri Holdings, finalise le rachat de Versace

C’est chose faite : Michael Kors a racheté la maison de mode italienne Versace. Désormais les deux groupes de luxe poursuivront leur chemin ensemble sous le nom Capri Holdings.


Trois formations rocheuses

La reprise de Versace par le groupe de mode américain – connu pour ses marques Michael Kors et Jimmy Choo – annoncée en septembre dernier, vient d’être finalisée aujourd’hui. Le nom Capri Holdings n’a pas été choisi par hasard : il s’inspire de cette île légendaire, qui longtemps a été connue comme une destination iconique, glamour et luxueuse, explique John Idol, président et CEO de la nouvelle entité.


En outre les trois formations rocheuses de l’île, datant de plus de 200 millions d’années, font référence « à l’héritage intemporel et aux fondations solides qui caractérisent les trois marques », toutes trois dirigées par – et nommées d’après – leur fondateur.


Objectif : 300 magasins Versace

Michael Kors Holdings, qui a déboursé environ 1,8 milliard d’euros pour le rachat de Versace, veut insuffler un vent nouveau dans la maison de mode italienne : les Américains espèrent dépasser les deux milliards de dollars de chiffre d’affaires (1,7 milliard d’euros). Le groupe entend ouvrir une centaine de nouveaux magasins, en particulier en Asie, où le potentiel de croissance de Versace est encore élevé.


A long terme Capri estime même qu’il y a place pour 200 à 300 magasins Versace supplémentaires.  Désormais la marque italienne misera davantage sur les chaussures et les accessoires : alors qu’actuellement ces catégories représentent 35% du chiffre d’affaires, ce pourcentage devrait atteindre 60%.


Donatella Versace conserve sa fonction de directrice créative de la marque qu’elle a reprise de son frère défunt Gianni il y a plus de vingt ans. Jonathan Akeroyd lui aussi reste à bord en tant que CEO.