Mode Unie demande des contrôles plus sévères sur les fausses réductions

Mode Unie demande des contrôles plus sévères sur les fausses réductions

Pour les magasins de mode indépendants les ventes de la saison d’ hiver ont été pour le moins décevantes. Aussi les commerçants demandent au SPF Contrôle et Médiation de contrôler plus sévèrement les pratiques de fausses soldes, qui induisent le client en erreur.

Des ventes en baisse pour la moitié des commerçants

Cette année les ventes d’hiver des commerces de mode indépendants ont été des plus médiocres : seuls 2008 et 2011 étaient pires encore, affirment les membres de l’organisation patronale Mode Unie. Pour 48% des commerçants les ventes ont été inférieures par rapport à 2012, 29% affichent un statu quo et 23% ont vendu davantage que l’an dernier. En moyenne le chiffre d’affaires a régressé de 3,6% par rapport à la saison d’hiver précédente.


Selon les commerçants différents facteurs expliquent cette baisse des ventes : la moitié d’entre eux évoquent la conjoncture économique . Un sixième des commerçants considèrent la météo comme principal trouble-fête : des températures trop élevées pour écouler la collection d’hiver. 15% estiment que la période d’attente avant les soldes est responsable et surtout les commerçants qui tentent de contourner la règlementation par des ventes couplées. Pourtant 70% des commerces de mode se disent favorables à cette période d’attente.


Les attentes pour les soldes à venir sont modestes :  60% des commerçants prévoient un chiffre d’affaires similaire à l’an dernier. La plupart d’entre eux débuteront les soldes avec des réductions allant jusqu’à 30%.


Contrôles plus stricts sur les fausses réductions

Par ailleurs trois quarts des commerçants demandent des contrôles plus sévères concernant les fausses réductions, qui induisent les clients en erreur. Ainsi certaines réductions sont calculées sur base d’un ancien prix fictif (plus élevé), donnant au client l’impression de faire une bonne affaire alors qu’il n’en est rien. Une autre tactique consiste à afficher de fortes réductions, qui en fait ne s’appliquent qu’à une toute petite partie de l’offre.


Mode Unie demande donc au SPF Contrôle et Médiation d’intervenir plus sévèrement contre de telles pratiques dans l’intérêt des clients et des commerçants qui eux respectent la règlementation.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top