Mode Unie demande des contrôles plus sévères sur les fausses réductions | RetailDetail

Mode Unie demande des contrôles plus sévères sur les fausses réductions

Mode Unie demande des contrôles plus sévères sur les fausses réductions

Pour les magasins de mode indépendants les ventes de la saison d’ hiver ont été pour le moins décevantes. Aussi les commerçants demandent au SPF Contrôle et Médiation de contrôler plus sévèrement les pratiques de fausses soldes, qui induisent le client en erreur.

Des ventes en baisse pour la moitié des commerçants

Cette année les ventes d’hiver des commerces de mode indépendants ont été des plus médiocres : seuls 2008 et 2011 étaient pires encore, affirment les membres de l’organisation patronale Mode Unie. Pour 48% des commerçants les ventes ont été inférieures par rapport à 2012, 29% affichent un statu quo et 23% ont vendu davantage que l’an dernier. En moyenne le chiffre d’affaires a régressé de 3,6% par rapport à la saison d’hiver précédente.


Selon les commerçants différents facteurs expliquent cette baisse des ventes : la moitié d’entre eux évoquent la conjoncture économique . Un sixième des commerçants considèrent la météo comme principal trouble-fête : des températures trop élevées pour écouler la collection d’hiver. 15% estiment que la période d’attente avant les soldes est responsable et surtout les commerçants qui tentent de contourner la règlementation par des ventes couplées. Pourtant 70% des commerces de mode se disent favorables à cette période d’attente.


Les attentes pour les soldes à venir sont modestes :  60% des commerçants prévoient un chiffre d’affaires similaire à l’an dernier. La plupart d’entre eux débuteront les soldes avec des réductions allant jusqu’à 30%.


Contrôles plus stricts sur les fausses réductions

Par ailleurs trois quarts des commerçants demandent des contrôles plus sévères concernant les fausses réductions, qui induisent les clients en erreur. Ainsi certaines réductions sont calculées sur base d’un ancien prix fictif (plus élevé), donnant au client l’impression de faire une bonne affaire alors qu’il n’en est rien. Une autre tactique consiste à afficher de fortes réductions, qui en fait ne s’appliquent qu’à une toute petite partie de l’offre.


Mode Unie demande donc au SPF Contrôle et Médiation d’intervenir plus sévèrement contre de telles pratiques dans l’intérêt des clients et des commerçants qui eux respectent la règlementation.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top