Modeste démarrage des soldes d’été

Modeste démarrage  des soldes d’été

Cette année les soldes d’été ont connu un faible démarrage. Selon les organisations sectorielles  cette affluence modérée serait due notamment au fait que cette année les soldes ont commencé un lundi et non pas un samedi comme en 2012. Pourtant pour l’ensemble de la période des soldes les commerçants s’attendent à faire de bonnes affaires. Les webshops eux aussi espèrent tirer profit des soldes.

Un démarrage plus lent que l’an dernier

Alors que la fédération du commerce Comeos estime que ce premier jour des soldes s’est bien déroulé, l’Unizo par contre observe que « les premiers résultats sont moins bons que l’an dernier ». L’une des raisons de cette différence réside dans le fait que les grandes chaînes de magasins ont d’emblée proposé des ‘super réductions’ allant  jusqu’à 70%, alors que les petits commerçants débutent avec des réductions de 20% à 30%.


Par contre les deux organisations s’accordent à dire que la période des soldes a démarré moins bien que l’année dernière. Rien d’étonnant à cela somme toute, car en 2012 les soldes avaient démarré un samedi.


« Etant donné que la plupart des gens travaillent aujourd’hui, ils n’ont pas encore pu faire les soldes », commente Mode Unie. « Par ailleurs le lundi est le jour de fermeture habituel de nombreux magasins. Durant les soldes ils sont ouverts exceptionnellement ce lundi, mais les consommateurs n’en sont pas toujours au courant. »


D’autre part, ces dernières semaines les commerces ont déjà proposé de nombreuses actions aux clients, notamment les fameuses ventes conjointes, légalement autorisées durant la période d’attente avant les soldes. « En tout cas, le premier lundi des soldes en 2012 était bien moins bon qu’aujourd’hui », indique Comeos.


Pas de baisse attendue pour l’ensemble de la période des soldes

Malgré ce faible démarrage, les organisations sectorielles s’attendent à ce que ces soldes soient un succès. La période dans son ensemble devrait certainement équivaloir aux  soldes de 2012 , estime Mode Unie.


« Durant la période printemps-été les commerçants de mode indépendants ont vu leurs ventes régresser de 7,5% par rapport à la même période l’an dernier. Espérons que ces soldes d’été pourront compenser ce recul », déclare l’Unizo.


Les e-tailers participent activement aux soldes

Les webshops eux aussi tentent de tirer profit de cette période des soldes. Une enquête de l’organisation sectorielle BeCommerce auprès de 432 membres révèle que l’e-commerce s’attend à de fortes ventes dans les secteurs de la mode et des accessoires, des multimédias et de l’électro, du hardware et software et des articles de jardinage.


L’année dernière les webshops belges ont réalisé 7% de leur chiffre d’affaires durant les soldes d’été. Cette année ils tablent sur un demi pourcent supplémentaire.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: