Nike veut augmenter son emprise sur sa chaîne d’approvisionnement

Nike veut augmenter son emprise sur sa chaîne d’approvisionnement

L’équipementier sportif Nike veut augmenter son emprise sur la chaîne d’approvisionnement de ses vêtements de sport. Pour ce faire le géant américain va prendre davantage de fournisseurs et de partenaires logistiques sous son propre contrôle.

Apollo rachète les fabricants

Pour atteindre son objectif, Nike s’est associé à Apollo Global Management, un investisseur en capital-risque, qui via ses fonds va racheter des fournisseurs de Nike en Amérique du Nord et Centrale et des partenaires logistiques. Ainsi l’entreprise aurait déjà repris le fabricant de vêtements New Holland et la société logistique ArtFX. En outre Nike collaborera avec Flextronics, qui sera chargé d’automatiser la chaîne d’approvisionnement.


Cette opération a pour but de garantir la qualité des produits livrés et le moment de livraison, car ces derniers mois certains retailers se sont plaints de retards de livraisons. De plus les sites de production se rapprocheront des lieux de vente : actuellement la majeure partie des produits sont fabriqués en Asie, mais grâce ce nouvel accord de collaboration de nouvelles usines seront érigées en Amérique. Cette opération doit également faire de Nike une entreprise plus durable.


Quant à l’apport de chacun dans ce partenariat stratégique, Nike n’a communiqué aucun détail. L’équipementier sportif s’est limité à dire qu’Apollo serait aux commandes et que Nike j’injecterait pas de capital dans l’entreprise.