Nouveau départ ambitieux pour CKS avec les propriétaires de JBC

Nouveau départ ambitieux pour CKS avec les propriétaires de JBC
Photo : CKS

CKS, qui faisait auparavant partie de FNG, s’apprête à prendre un nouveau départ sous l’égide de la société mère de JBCClaes Retail Group (CRG). La marque de mode veut compter deux fois plus de points de vente l’année prochaine et nourrit déjà des ambitions internationales.

 

Doubler le nombre de points de vente

CKS et son équipe ont tourné la page FNG et écrivent courageusement une nouvelle histoire : fin août, la marque de mode belge en faillite a été reprise par CRG, la holding familiale derrière JBC et Mayerline, et l’enseigne est désormais prête pour sa deuxième vie.


Depuis le 12 novembre, la boutique en ligne est à nouveau opérationnelle et la marque nourrit déjà des ambitions concrètes d’expansion physique : au printemps 2021, CKS veut compter 13 magasins propres et 14 shop-in-shops dans la Galeria Inno. Le nombre de magasins aura donc quasiment doublé par rapport à l’acquisition en 2020. Il y aurait même des projets d’internationalisation, avec un début dès ce mois-ci par le biais de la vente en gros pour la collection d’hiver 2021.


Avant l’acquisition et pendant la crise du coronavirus, la boutique en ligne a également connu un franc succès, ce permet à la marque d’entrevoir une importante croissance en ligne : au premier semestre 2020, le chiffre d’affaires en ligne a doublé, et CKS voit désormais un potentiel encore plus vaste grâce à l’association avec CRG. L’enseigne misera donc notamment sur une intégration omnicanal approfondie avec JBC, tant sur les boutiques en ligne que dans les magasins CKS et JBC.

 

« Fresh fashion » authentique

À partir de l’hiver 2021, par exemple, la collection Kids de CKS ne sera commercialisée que sur la boutique en ligne, tandis que les articles resteront disponibles dans les magasins physiques de JBC. Les concept stores physiques de CKS se concentreront exclusivement sur les collections pour femmes et sur la toute nouvelle collection CKS Teens pour les adolescentes. D’autres collaborations seront envisagées à l’avenir.


Le style et l’ADN de la marque ont également été affinés : les nouveaux piliers sont le design ciblé, l’authenticité et la « fresh fashion ». Une étude de marché doit notamment permettre de mieux appréhender le public cible, et la marque veut inspirer la confiance en soi et le « bonheur instantané ». La durabilité deviendra également un élément central, puisque CKS, tout comme JBC et Mayerline, rejoindra la Fair Wear Foundation.

 

Intégration et synergie

« Je suis heureuse que CKS reste belge et que CRG estime qu’il est important de préserver notre identité de marque unique. Nous avons toujours cru en CKS, et nous y croyons encore aujourd’hui. Cette acquisition nous donne l’opportunité de mieux analyser notre marque. Dans ce contexte de “nouvelle normalité”, nous sommes tous passés par une phase de remise en question. C’est pourquoi nous voulons aussi réfléchir, par exemple, à la manière dont nous pouvons rendre la mode plus durable », déclare Christina Hadinoto, responsable marketing et image de marque chez CKS, au sujet de la relance.


Bart Claes, PDG de JBC, est également fier que l’équipe de CKS et les employés de CRG aient contribué tous ensemble à la relance, en faisant preuve de beaucoup de synergie et d’intégration. « L’expertise est partagée et des partenariats sont mis en place au sein de la holding. Nous créons une synergie dans tous les services de soutien, la logistique, l’informatique, les finances, les services techniques et la RH, et dans le sourcing, les médias, les achats, etc », indique-t-il. « Des employés du siège social aux magasins et aux partenaires : ensemble, ils forment une belle équipe qui s’engage dans la (re) construction. »