Nouveau propriétaire et nouveau PDG pour Vivarte

Nouveau propriétaire et nouveau PDG pour Vivarte

Le géant français de la distribution textile Vivarte a été sauvé grâce à la restructuration de sa dette et un investissement de 500 millions d’euros. Dans la foulée le PDG Marc Lelandais a été licencié.

2,8 milliards d’euros de dettes

Le holding qui détient notamment Naf Naf, Kookaï, André ou encore La Halle était en mauvaise posture depuis un certain temps déjà et souffrait lourdement de la concurrence de chaînes meilleur marché et du e-commerce. Les dettes s’étant accumulés jusqu’à atteindre 2,8 milliards d’euros, une réorganisation financière du groupe était inévitable.


Cette réorganisation a été bouclée cette semaine et prévoit la conversion de 2 milliards d’euros de dettes en actions et un investissement supplémentaire de 500 millions d’euros. « A compter d’aujourd’hui  les fonds Alcentra, Bason, GoldenTree et Oaktree sont nos nouveaux actionnaires de référence », annonce Vivarte. Ceux-ci remplacent les fonds d’investissement Charterhouse, Chequers et Sagard.


« Désormais largement désendetté, avec une structure de bilan assainie et une réduction du nombre de ses créanciers, passé de 160 à 113, le groupe retrouve les moyens financiers de son développement et de sa transformation stratégique », indique Vivarte.

 

Exit Marc Lelandais

Six des neuf membres du nouveau conseil d’administration seront désignés par les actionnaires de référence. Le PDG Marc Lelandais n’en fera plus partie. Celui-ci, après avoir dirigé Lancel (marque du groupe suisse Richemont), avait rejoint Vivarte en 2012 pour sauver le groupe du naufrage.


Sa stratégie visant à relancer La Halle par de lourds investissements pour transformer la chaîne (à l’origine La Halle Aux Chaussures et La Halle Aux Vêtements) en un seul grand magasin pour toutes les marques B de Vivarte, s’est soldée par un échec. Lelandais sera remplacé par Richard Simonin, qui fin septembre avait déjà été suggéré comme successeur par les fonds d’investissement.


Les syndicats pour leur part ne cachent pas leur inquiétude : « Nous ne nous faisons aucune illusion quant aux intentions des repreneurs : ce sont des financiers et non des industriels », explique Jean-Louis Alfred du syndicat CFDT à l’agence de presse Reuter. Il craint que de nombreux points de vente de La Halle soient contraints à fermer leurs portes et que le groupe vende des enseignes bénéficiaires telles que Minelli ou Caroll.


En France Vivarte compte 4.500 points de vente et 22.000 employés. L’année dernière le groupe a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 3 milliards d’euros.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top