Ouverture d’A&F à Bruxelles suscite la polémique

Ouverture d’A&F à Bruxelles suscite la polémique

Abercrombie & Fitch n’a pas raté son entrée dans notre pays. Hier l’ouverture du flagship store de la chaîne américaine branchée sur l'avenue de Waterloo à Bruxelles a suscité un vif intérêt auprès du public et de la presse, ainsi qu'une véritable polémique médiatique. Cause de la querelle : un article critique concernant la politique d’embauche de la chaîne, qualifiée de discriminatoire par certains.

Susceptibilité d’A&F

« Il faut être beau pour  travailler chez Abercrombie & Fitch. Si on ne l’est pas, on peut juste y acheter des vêtements », c’est ce qu’écrivait le journal De Standaard à la veille de l’ouverture officielle du flagship store à Bruxelles. En citant le Centre pour l’ égalité des chances et la lutte contre le racisme qui stipule que « l’âge et l’apparence physique sont des critères discriminatoires sur base desquels l’employeur ne peut refuser une personne », la journaliste en question s’est vu refuser l’accès à la revue de presse.


Ce qui a déclenché  un véritable  remue-ménage. Selon l’Union Flamande des Journalistes la chaîne de mode a « enfreint la liberté de la presse ». Marc Michils, CEO de l’agence publicitaire Saatchi & Saatchi, pour sa part qualifie la chaîne de mauviette: « Bien que les mannequins d’A&F soient costauds, la chaîne elle se comporte comme une bande de mollassons. En refusant un journaliste suite à un article trop critique, cette marque branchée me semble tout à coup fade et vieux-jeu. »

Une fois n’est pas coutume

A une époque où les médias sociaux sont omniprésents, l’interaction et le dialogue sont devenus une norme, il faut oser s’exprimer ouvertement. Par son attitude défensive A&F provoque une tempête dans un verre d’eau, car aussi sur Twitter l’incident est étalé à cœur joie.


Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la marque américaine se heurte aux médias. Au mois de mai de cette année un journaliste de Knack Weekend lui non plus n’était pas le bienvenu  lors de l’ouverture d’Abercrombie & Fitch à Paris. « Le timing et l’approche de l’article ne cadrait pas dans l’offensive médiatique prévue par la marque à ce moment-là », écrit Knack.

Discrimination ou non ?

Le question essentielle reste donc toujours posée : Y a-t-il chez A&F discrimination ou non? « Pour le travail de mannequin la sélection sur base de caractéristiques physiques, comme la couleur de peau ou la beauté, n’est pas punissable », précise Stefan Scottiaux, professeur de droit à la KU Leuven.


Mais pour d’autres jobs, tels la vente en magasin, la législation européenne en matière de discrimination est de rigueur. Mais finalement c’est au juge de trancher. Ce qui rappelle un procès à Londres qu’A&F avait perdu face à une de ses vendeuses qui avait été reléguée au stock, lorsqu’il s’était avéré qu’elle portait une prothèse au bras.


Le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme a déjà annoncé qu’il mènerait son enquête. Etant donné que la beauté peut difficilement être considérée comme un critère objectif, le centre fera un test auprès du personnel de magasin, afin de déterminer s’il y a discrimination sur base de l’âge. Si tous les membres du personnel par exemple ont moins de 25 ans, ceci pourrait être un argument pour entreprendre d’autres démarches à l’encontre de la chaîne.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Back to top