Ouverture du premier magasin d’accessoires Essentiel

Ouverture du premier magasin d’accessoires Essentiel

La marque belge de prêt-à-porter féminin et masculin Essentiel vient d’ouvrir une première boutique d’accessoires  à  Anvers. Depuis  le 5 septembre Essentiel  y vend non seulement les accessoires de la collection automne-hiver 2012, mais également une toute nouvelle ligne d’accessoires, conçue spécialement pour l’ Accessory Store. L’entreprise indique que cette boutique  est la première, mais certainement pas la dernière.

Les accessoires sont Essentiel(s)

« Les accessoires d’Essentiel ont toujours été en vogue et y consacrer un magasin, nous a semblé une étape logique », explique la créatrice Inge Onsea. L’Accessory Store « ne proposera pas uniquement les accessoires existants, mais également une ligne d’accessoires à part entière. Afin de parachever votre look de la tête aux pieds. »


« Avec cette nouvelle ligne , nous voulons rendre Essentiel  accessible à un public plus jeune. Vous y trouverez des items pour tous les goûts et tous les budgets. Nous n’en resterons pas à un seul  shop de ce type. D’autres suivront probablement dans les grandes villes belges », ajoute Esfandiar Eghtessadi, fondateur d’Essentiel.


En attendant le couple Eghtessadi-Onsea a déjà aménagé des ‘ accessory corners’ dans les magasins Essentiel à Knokke, Hasselt,Liège,  Anvers (Schuttershofstraat) et Bruxelles (avenue Louise).


Projets d’expansion à Paris

Essentiel a également des projets d’expansion concrets dans la capitale française : fin septembre l’enseigne y ouvrira une boutique pour dames et ensuite un shop-in-shop dans le grand magasin Le Printemps.


Essentiel a été fondé en 1999 par Esfandiar Eghtessadi – fils de la créatrice de mode française Nicole Cadine et d’un père iranien – et est   actuellement  en vente en Belgique, en France, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas et en Scandinavie. La marque exploite 21 magasins en gestion propre et 4 outlets dans notre pays, ainsi que deux Essentiel Stores chez nos voisins du Sud (Paris et Lille).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: