Pas de brevet pour le motif à damier de Louis Vuitton | RetailDetail

Pas de brevet pour le motif à damier de Louis Vuitton

Pas de brevet pour le motif à damier de Louis Vuitton

La marque française de maroquinerie de luxe Louis Vuitton n’a pas obtenu de brevet pour son célèbre motif à damier marron et beige. Ainsi le Tribunal de la Cour de Justice européenne confirme un jugement antérieur rendu  par le service d’enregistrement européen compétent.

« Pas de caractère distinctif »

C’est un coup dur pour Louis Vuitton (filiale du groupe LVMH), qui dans son combat contre la contrefaçon tente depuis des années de protéger son célèbre motif à damier  par un brevet. En 2008 la marque avait obtenu le brevet, qui lui a ensuite été retiré suite à un procès intenté par la marque allemande Nanu-Nana. L'Office de l'harmonisation dans le marché intérieur, le service chargé de l’enregistrement des marques et des modèles au sein de l’Union européenne, avait jugé le  brevet non valable.


Louis Vuitton ne s’avouant pas vaincu est allé en appel contre cette décision. Finalement l’affaire est passée devant le Tribunal de la Cour de Justice européenne, qui confirme à présent que le motif a été protégé à tort : les juges estiment que le motif à damier n’a « pas de caractère distinctif »  et que Louis Vuitton n’a pas apporté suffisamment de preuves qu’il s’agissait d’un signe distinctif. Dans son argumentation la Cour indique également que le motif à damier est « un élément décoratif très courant et par ailleurs très simple. »


Dans le monde de la mode la contrefaçon  est un fléau qui ne cesse de s’étendre.  C’est pourquoi les grandes marques sont de plus en plus nombreuses à tenter d’obtenir gain de cause par voie juridique. Ainsi Adidas est en procès contre Marc Jacobs concernant un manteau de la collection de printemps ‘Marc by Marc Jacobs’, sur lequel figure quatre bandes très similaires aux trois bandes emblématiques de la marque de sport allemande. Adidas accuse également Isabel Marant de copier ses chaussures de sport Stan Smiths.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

24/05/2018

ECG, le département design et import de e5 Mode, s’affilie à la Fair Wear Foundation. Cette organisation internationale, en collaboration avec les marques de vêtements, œuvre pour de meilleures conditions de travail pour les ouvriers du textile.

L’enseigne de chaussures Torfs devient franchisé de The Athlete’s Foot

23/05/2018

Le 1er juin la chaîne de sneakers The Athlete’s Foot ouvrira un magasin au Waasland Shopping Center. Ce 2ème magasin belge est le premier à ouvrir en partenariat avec le chausseur Torfs. Cette année l’ouverture d’un autre magasin est prévu à Eeklo.

Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

18/05/2018

Dans le nouveau flagshipstore Zara à Stratford, dans l’est de Londres, les clients sont accueillis par des hologrammes, des bras robotisés et des vendeurs armés d’iPads.  Le magasin souhaite associer le meilleur du shopping online et offline.

Hema écope d’une amende de plusieurs millions suite à un conflit avec Levi’s

17/05/2018

Le tribunal de Bruxelles a infligé une amende de 4,4 millions d’euros à Hema, suite à un conflit avec la marque de jeans Levi’s, qui reprochait à l’enseigne néerlandaise d’avoir reproduit les coutures en V de Levi’s sur ses propres collections.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

Belgian Friday, le nouveau weekend promotionnel en ligne belge

15/05/2018

Après le Black Friday voici maintenant la première édition du Belgian Friday : ce vendredi 18 mai les chaînes Kiabi, La Redoute, Sarenza, Veritas, Jack & Jones et Tape à l'oeil lancent un nouvel événement shopping, avec des réductions et des actions pour les e-acheteurs.