A peine sauvés, Cameleon et Snapstore embauchent | RetailDetail

A peine sauvés, Cameleon et Snapstore embauchent

A peine sauvés, Cameleon et Snapstore embauchent

Les outlet-stores privés Cameleon et le webshop Snapstore recherchent une dizaine de nouveaux collaborateurs. Fait assez étonnant, sachant que la maison mère Famous Clothes vient de supprimer 70 emplois.

« Nouveau défi dans le retail de la mode »

« Vous avez envie de partager vos connaissances et votre dynamisme ou vous rêvez de relever un nouveau défi dans le retail de la mode, online ou offline ? Alors vous êtes peut-être la personne que nous recherchons. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur nos offres d’emplois et à nous envoyer une lettre de motivation et votre CV, si vous pensez que votre profil correspond à l’un des jobs ci-dessous. Ensuite nous vous contacterons aussi vite que possible. »


Voilà le message que les ‘membres’ de Cameleon et Snapstore ont reçu dans leur mailbox le weekend dernier. Alors que Cameleon recherche un vendeur expérimenté et un responsable du département achat, Snapstore propose six offres d’emplois et deux autres jobs pour le service général d’achat.


Malgré la réduction des effectifs du plan de relance

Ce recrutement paraît contradictoire vu le plan de relance annoncé il y a à peine deux semaines par la société mère Famous Clothes. Ce projet de redressement approuvé par le tribunal de commerce, impliquait notamment la suppression de 70 des 250 emplois.


Probablement s’agit-il ici d’offres d’emplois en vue de remplacer des collaborateurs ayant décidé de quitter le navire avant qu’il ne sombre. Ceci dit, cette démarche prouve que Cameleon et Snapstore sont prêts redémarrer en force.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.