A peine sauvés, Cameleon et Snapstore embauchent | RetailDetail

A peine sauvés, Cameleon et Snapstore embauchent

A peine sauvés, Cameleon et Snapstore embauchent

Les outlet-stores privés Cameleon et le webshop Snapstore recherchent une dizaine de nouveaux collaborateurs. Fait assez étonnant, sachant que la maison mère Famous Clothes vient de supprimer 70 emplois.

« Nouveau défi dans le retail de la mode »

« Vous avez envie de partager vos connaissances et votre dynamisme ou vous rêvez de relever un nouveau défi dans le retail de la mode, online ou offline ? Alors vous êtes peut-être la personne que nous recherchons. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur nos offres d’emplois et à nous envoyer une lettre de motivation et votre CV, si vous pensez que votre profil correspond à l’un des jobs ci-dessous. Ensuite nous vous contacterons aussi vite que possible. »


Voilà le message que les ‘membres’ de Cameleon et Snapstore ont reçu dans leur mailbox le weekend dernier. Alors que Cameleon recherche un vendeur expérimenté et un responsable du département achat, Snapstore propose six offres d’emplois et deux autres jobs pour le service général d’achat.


Malgré la réduction des effectifs du plan de relance

Ce recrutement paraît contradictoire vu le plan de relance annoncé il y a à peine deux semaines par la société mère Famous Clothes. Ce projet de redressement approuvé par le tribunal de commerce, impliquait notamment la suppression de 70 des 250 emplois.


Probablement s’agit-il ici d’offres d’emplois en vue de remplacer des collaborateurs ayant décidé de quitter le navire avant qu’il ne sombre. Ceci dit, cette démarche prouve que Cameleon et Snapstore sont prêts redémarrer en force.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top