Peu d’améliorations dans les conditions de travail au Bangladesh | RetailDetail

Peu d’améliorations dans les conditions de travail au Bangladesh

Peu d’améliorations dans les conditions de travail au Bangladesh

Deux ans après la tragédie du Rana Plaza à Dhaka, les conditions de travail dans le secteur du textile au Bangladesh ne se sont guère améliorées, indique un rapport de Human Rights Watch.

Règles trop peu respectées

Le rapport indique que des efforts sont en cours pour améliorer la sécurité dans les ateliers de confection au Bangladesh, mais qu’il faudrait agir davantage pour  que les normes internationales relatives aux droits des travailleurs soient appliquées.


Dans ce rapport ce sont essentiellement le gouvernement bangladais et les entreprises occidentales qui sont pointés du doigt. Ainsi le gouvernement devrait veiller davantage à ce que les nouvelles réglementations en matière de travail soient respectées et devrait sanctionner les contrevenants. Selon le rapport, aucun atelier du Rana Plaza ne dispose actuellement d’un syndicat qui pourrait s’opposer à la direction de l’usine.


Le rapport de Human Rights Watch est basé sur des entretiens avec plus de 160 travailleurs de 44 usines, qui fabriquent des vêtements pour le marché occidental.


Rappelons que le drame du Rana Plaza, survenu en avril 2013, a coûté la vie à plus de 1000 travailleurs suite à l’effondrement d’une usine de huit étages. Depuis bon nombre d’entreprises de mode se sont engagées à améliorer les conditions de travail au Bangladesh et notamment à augmenter les salaires.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.

Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.