Prémaman cherche un nouveau propriétaire

Prémaman cherche un nouveau propriétaire

Prémaman, la célèbre chaîne d’articles pour bébés et vêtements de grossesse, cherche un repreneur. Le groupe qui compte actuellement 300 magasins dans une cinquantaine de pays, dont 150 en Belgique, est en difficulté financière. Selon le journal De Standaard, Prémaman serait à la recherche d’investisseurs externes.

Entreprise familiale dans de mauvais draps

Prémaman a été fondé par la famille française Escojido, qui en 1952 s’est installée à Bruxelles. Actuellement le groupe est dirigé par leur fils, Denis. Il est considéré comme l’architecte de l’expansion internationale de la chaîne avec l’ouverture de nombreux nouveaux magasins ; ce qui aujourd’hui toutefois, vu les circonstances économiques tourmentées et la baisse de confiance chez les consommateurs, semble se retourner contre l’entreprise familiale.


L’année dernière Prémaman a dû encaisser des pertes de  2,4 millions d’euros sur un chiffre d’affaires de 61,4 millions d’euros. Ce chiffre d’affaires avait déjà chuté de 3 millions d’euros par rapport à l’année d’avant, où le groupe avait également enregistré des pertes de 0,6 millions d’euros.

La “crise” n’est pas la seule responsable

Toutefois la crise n’est pas la seule responsable de ces mauvais résultats. « Prémaman semble quelque peu coincé. Les grandes chaînes internationales comme par exemple Zara et H&M sont moins chères et plus branchées que Prémaman, qui souffre d’une image un peu vieillotte. D’autres acteurs comme Hema tire eux aussi leur part du gâteau. Sans oublier les boutiques plus exclusives où les futurs mamans aiment aussi mettre leur liste de naissance », écrit le journal. Et à l’étranger le groupe doit faire face à une concurrence sévère  de spécialistes de la puériculture tels, Prénatal en France et Mothercare en Grande-Bretagne.


Prémaman aurait fait appel à Bank Degroof avec pour mission de rechercher des investisseurs externes. La chaîne avait déjà eu recours à la banque lui demandant de faire une étude concernant les options stratégiques pour l’entreprise.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Urban Outfitters à nouveau en-deçà des attentes

17/05/2017

Au premier trimestre de 2017 le groupe de mode Urban Outfitters n’a pas répondu aux attentes des analystes. Une fois de plus la maison-mère des enseignes Anthropologie, Free People et Urban Outfiters a vu reculer son chiffre d’affaires comparable.

Stella McCartney renforce sa stratégie retail

16/05/2017

Le label de mode Stella McCartney a présenté un nouveau concept de magasin à Paris, axé sur la durabilité. La marque envisage l’ouverture d’autres magasins cet été, notamment à Florence, Los Angeles et New York.

FNG va émettre de nouvelles obligations

16/05/2017

FNG a mandaté Belfius pour l’émission de nouvelles obligations, ce qui devrait permettre au groupe de mode de lever quelques dizaines de millions d’euros. Ce capital sera consacré notamment au déploiement accéléré du nouveau concept de Brantano.

Costes ouvre son premier magasin belge à Anvers

15/05/2017

Le 19 mai prochain, la chaîne de mode Costes s’implantera pour la première fois à l’étranger.  La petite sœur de l’entreprise néerlandaise The Sting ouvre son premier point de vente belge à Anvers, qui sera également le plus spacieux de la chaîne. 

FNG acquiert la chaîne de magasins Concept Fashion

12/05/2017

Le groupe de mode FNG a étendu son arsenal de chaînes de magasins en reprenant la chaîne de mode belge Concept Fashion.  L’entreprise compte quinze magasins situés le long des axes routiers, principalement en Flandre orientale et occidentale.

Ulrik Vercruysse est le nouveau CEO de Veritas

11/05/2017

Veritas a fait ses adieux à la CEO Ine Verhaert, qui depuis 2014 était à la tête de la chaîne de mercerie et d’accessoires de mode. Le CFO Ulrik Vercruysse reprend les commandes de l’entreprise.

Back to top