Premier jour de soldes calme avec une légère hausse des ventes | RetailDetail

Premier jour de soldes calme avec une légère hausse des ventes

Premier jour de soldes calme avec une légère hausse des ventes

Malgré la météo médiocre le premier jour des soldes a connu une hausse des ventes de 5% par rapport au début des soldes l’année dernière. C’est ce qu’indique Unizo, qui considère d’ores et déjà le coup d’envoi des soldes comme une réussite. La fédération du commerce, Comeos, elle aussi a constaté une légère hausse pour ce premier jour des soldes, mais estime toutefois que le démarrage est assez lent.

Le chasseur de soldes préfère les centres commerciaux

Le chasseur de soldes, dissuadé par la tempête, ne s’est décidé à sortir que tardivement. Durant toute la journée, Comeos a observé « une affluence conviviale », mais certainement pas une ruée. Vu la météo maussade, les consommateurs ont préféré se rendre dans les centres commerciaux couverts, alors que les magasins aux abords de la ville ont connu la plus faible fréquentation. Les centres-villes ont vendu un peu moins bien que les centres commerciaux, mais mieux que les magasins en périphérie.


Ce sont avant tout les articles plus chers, encore largement en stock dans les magasins, qui se sont le mieux vendus. Par conséquent les dépenses par client sont plus élevées qu’auparavant. A noter, selon Comeos, que les consommateurs optent pour les produits avec les plus fortes réductions (-70%)


Les soldes bienvenues en temps de crise

Une enquête menée  par Comeos indique que le consommateur belge à cette époque d’incertitude économique plus que jamais mise sur les soldes. Plus de la moitié des 4.000 personnes interrogées (52,2% de Flamands et 60,2% de Wallons) estiment que leur pouvoir d’achat baissera en 2012. Aussi de plus en plus de Belges reportent leurs achats à la période des soldes.


« Près de 18% des consommateurs pensent dépenser davantage cette année que l’année dernière. Pas moins de 96,9% des femmes belges déclarent qu’elles feront des achats durant les soldes », indique le baromètre du commerce de Comeos. Après quoi  on se serrera à nouveau la ceinture : seule la catégorie des 20 à 35 ans n’a pas l’intention d’économiser sur les vêtements et les accessoires en 2012.


Différents secteurs et nationalités

Toutefois les magasins de mode et d’accessoires ne sont pas les seuls à proposer des réductions. Les retailers non concernés par la règlementation des soldes – tels les magasins d’électronique, les parfumeries et les librairies – eux aussi profitent de cette affluence pour vendre au rabais.


Unizo évoque également la présence nombreuse de consommateurs étrangers dans les grandes artères commerciales. « Le phénomène des soldes génère ainsi une plus-value pour les rues commerçantes belges » estiment Unizo et Mode Unie.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.