PrimaDonna Swim booste les résultats de Van de Velde

PrimaDonna Swim booste les résultats de Van de Velde

En 2014 le groupe de lingerie est-flandrien Van de Velde a vu son chiffre d’affaires progresser de 8,8%, grâce surtout au succès de sa collection PrimaDonna Swim. En Europe le groupe se porte extrêmement bien, mais continue de peiner aux USA.

Europe : chiffre d’affaires retail +20,6%

En attendant la publication des chiffres annuels complets, prévue pour le 24 février, Van de Velde vient de diffuser quelques chiffres dans un trading update. Le groupe de lingerie est-flandrien clôture l’année 2014 avec un chiffre d’affaires consolidé de 198,5 millions d’euros, soit une hausse de 8,8%. A données comparables la croissance de chiffre d’affaires s’élève à 7,2%.


Le chiffre d’affaires de la division wholesale est en hausse de 9,7% ; une croissance que l’entreprise attribue à sa nouvelle collection PrimaDonna Swim qui a connu un grand succès. Le chiffre d’affaires retail sur le continent européen fait un bond en avant de 20,6%, grâce aux fortes performances en Allemagne (+14,8% à données comparables) et aux Pays-Bas (+14,1%).


Par ailleurs en 2014 les anciens magasins Donkers ont été comptabilisés sur 12 mois (en 2013 il était question de 9 mois). Les activités retail britanniques sous l’étendard Rigby & Peller sont elles aussi en progression : +6,9% (+1,8% sur base comparable). A noter qu’en raison du renforcement de la livre sterling par rapport à l’euro, la croissance en euro est plus élevée.   


USA : Intimacy toujours en difficulté

Par contre aux Etats-Unis l’entreprise du CEO Ignace Van Doorselaere – seul maître à bord depuis le début de cette année, après le départ à la retraite du co-CEO Herman Van de Velde – est toujours en difficulté. Les ventes des boutiques Intimacy ont chuté de 16,7%  (-12% à données comparables).


Van de Velde, qui depuis le début de cette année est propriétaire à 100% de la chaîne, n’exclut pas une dépréciation de ses activités américaines.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top