PrimaDonna Swim booste les résultats de Van de Velde

PrimaDonna Swim booste les résultats de Van de Velde

En 2014 le groupe de lingerie est-flandrien Van de Velde a vu son chiffre d’affaires progresser de 8,8%, grâce surtout au succès de sa collection PrimaDonna Swim. En Europe le groupe se porte extrêmement bien, mais continue de peiner aux USA.

Europe : chiffre d’affaires retail +20,6%

En attendant la publication des chiffres annuels complets, prévue pour le 24 février, Van de Velde vient de diffuser quelques chiffres dans un trading update. Le groupe de lingerie est-flandrien clôture l’année 2014 avec un chiffre d’affaires consolidé de 198,5 millions d’euros, soit une hausse de 8,8%. A données comparables la croissance de chiffre d’affaires s’élève à 7,2%.


Le chiffre d’affaires de la division wholesale est en hausse de 9,7% ; une croissance que l’entreprise attribue à sa nouvelle collection PrimaDonna Swim qui a connu un grand succès. Le chiffre d’affaires retail sur le continent européen fait un bond en avant de 20,6%, grâce aux fortes performances en Allemagne (+14,8% à données comparables) et aux Pays-Bas (+14,1%).


Par ailleurs en 2014 les anciens magasins Donkers ont été comptabilisés sur 12 mois (en 2013 il était question de 9 mois). Les activités retail britanniques sous l’étendard Rigby & Peller sont elles aussi en progression : +6,9% (+1,8% sur base comparable). A noter qu’en raison du renforcement de la livre sterling par rapport à l’euro, la croissance en euro est plus élevée.   


USA : Intimacy toujours en difficulté

Par contre aux Etats-Unis l’entreprise du CEO Ignace Van Doorselaere – seul maître à bord depuis le début de cette année, après le départ à la retraite du co-CEO Herman Van de Velde – est toujours en difficulté. Les ventes des boutiques Intimacy ont chuté de 16,7%  (-12% à données comparables).


Van de Velde, qui depuis le début de cette année est propriétaire à 100% de la chaîne, n’exclut pas une dépréciation de ses activités américaines.

 

Tags: