Primark augmente les indemnités aux victimes du Rana Plaza au Bangladesh | RetailDetail

Primark augmente les indemnités aux victimes du Rana Plaza au Bangladesh

Primark augmente les indemnités aux victimes du Rana Plaza au Bangladesh

La chaîne de prêt-à-porter irlandaise Primark va augmenter les indemnités aux familles des victimes de la catastrophe de l’usine du Rana Plaza  au Bangladesh, dont l’effondrement avait coûté la vie à 1.129 ouvriers. L’enseigne appelle les autres parties concernées à faire de même.

Primark, seule marque à verser des indemnités

Le drame survenu en avril dernier avait attiré l’attention sur  les conditions de travail inadmissibles dans les ateliers textiles, mais sans résultats concrets jusqu’à présent. Ainsi aucun accord n’a encore été conclu quant à un fonds d’indemnisation pour les familles des victimes. Les associations luttant pour les droits des ouvriers dans l’industrie textile accusent les grands acteurs de ne pas assumer leurs responsabilités financières.


Jusqu’à ce jour Primark est la seule entreprise à avoir versé des indemnités et assure qu’elle versera une troisième tranche. Les Irlandais envisagent également de mettre sur pied un programme de dédommagement à long terme.

 

Certaines marques refusent de verser des indemnités

Mais l’entreprise irlandaise n’en reste pas là : « Primark appelle les autres marques concernées par le drame du Rana Plaza à apporter leur contribution en vue d’aider à court terme les ouvriers et leurs familles », indique Primark dans un communiqué de presse.


La plupart des 28 marques, dont les vêtements étaient fabriqués dans les ateliers du Rana Plaza, réfutent toute responsabilité  dans ce drame. Selon les enseignes concernées, le travail aurait été confié en sous-traitance à l’usine à leur insu.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.