Primark augmente les indemnités aux victimes du Rana Plaza au Bangladesh | RetailDetail

Primark augmente les indemnités aux victimes du Rana Plaza au Bangladesh

Primark augmente les indemnités aux victimes du Rana Plaza au Bangladesh

La chaîne de prêt-à-porter irlandaise Primark va augmenter les indemnités aux familles des victimes de la catastrophe de l’usine du Rana Plaza  au Bangladesh, dont l’effondrement avait coûté la vie à 1.129 ouvriers. L’enseigne appelle les autres parties concernées à faire de même.

Primark, seule marque à verser des indemnités

Le drame survenu en avril dernier avait attiré l’attention sur  les conditions de travail inadmissibles dans les ateliers textiles, mais sans résultats concrets jusqu’à présent. Ainsi aucun accord n’a encore été conclu quant à un fonds d’indemnisation pour les familles des victimes. Les associations luttant pour les droits des ouvriers dans l’industrie textile accusent les grands acteurs de ne pas assumer leurs responsabilités financières.


Jusqu’à ce jour Primark est la seule entreprise à avoir versé des indemnités et assure qu’elle versera une troisième tranche. Les Irlandais envisagent également de mettre sur pied un programme de dédommagement à long terme.

 

Certaines marques refusent de verser des indemnités

Mais l’entreprise irlandaise n’en reste pas là : « Primark appelle les autres marques concernées par le drame du Rana Plaza à apporter leur contribution en vue d’aider à court terme les ouvriers et leurs familles », indique Primark dans un communiqué de presse.


La plupart des 28 marques, dont les vêtements étaient fabriqués dans les ateliers du Rana Plaza, réfutent toute responsabilité  dans ce drame. Selon les enseignes concernées, le travail aurait été confié en sous-traitance à l’usine à leur insu.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.

Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.