Primark considère son site web uniquement comme une vitrine | RetailDetail

Primark considère son site web uniquement comme une vitrine

Primark considère son site web uniquement comme une vitrine

La chaîne de mode discount irlandaise Primark va présenter 70% de sa collection automne/hiver sur son site Primark.com, même si pour l’instant il n’est pas encore possible d’effectuer des achats en ligne, car au niveau online Primark fait exception dans l’univers de la mode d’aujourd’hui.

« Nous aimons les briques et le ciment »

C’est la directrice Breege O'Donghue qui a confirmé l’information au magazine allemand TextilWirtschaft à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle filiale de Primakr à Braunschweig : un magasin de 6.400 m², répartis sur cinq étages, dans le shopping center City Point. La semaine dernière Primark avait déjà ouvert un autre point de vente à Kaiserslautern.


« Dans une première phase nous allons présenter 70% de notre collection automne/hiver 2015, avec les prix et des informations supplémentaires, sur notre site web Primark.com », a déclaré O'Donghue. Actuellement seule une petite partie de la collection d’été est promue sur le site.


Quant à savoir s’il s’agit là d’un premier pas vers un véritable webshop, O'Donghue  reste vague : « Nous aimons les briques et le ciment », confiait-elle.


« Des marges trop faibles pour l’online »

A l’heure actuelle Primark est l’un des rares grands retailers de mode à ne pas encore s’être lancé dans l’e-commerce. La chaîne irlandaise dit ne pas pouvoir rentabiliser un webshop en raison de ses prix bas et de ses faibles marges bénéficiaires : « Si l’on en déduit tous les frais supplémentaires liés au canal online, au final il ne reste plus rien », expliquait Martin White, directeur de la chaîne d’approvisionnement, en 2013.


Un avis que partage également George Weston d’Associated British Foods, propriétaire de la chaîne : « Pour Primark la communication est plus importante que l’e-commerce ». Pour l’instant Primark ne semble donc pas vouloir changer son fusil d’épaule : l’internet en guise de vitrine, comme préparation à une visite en magasin, oui, mais pas (encore) comme canal de vente supplémentaire.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.