Primark considère son site web uniquement comme une vitrine

Primark considère son site web uniquement comme une vitrine

La chaîne de mode discount irlandaise Primark va présenter 70% de sa collection automne/hiver sur son site Primark.com, même si pour l’instant il n’est pas encore possible d’effectuer des achats en ligne, car au niveau online Primark fait exception dans l’univers de la mode d’aujourd’hui.

« Nous aimons les briques et le ciment »

C’est la directrice Breege O'Donghue qui a confirmé l’information au magazine allemand TextilWirtschaft à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle filiale de Primakr à Braunschweig : un magasin de 6.400 m², répartis sur cinq étages, dans le shopping center City Point. La semaine dernière Primark avait déjà ouvert un autre point de vente à Kaiserslautern.


« Dans une première phase nous allons présenter 70% de notre collection automne/hiver 2015, avec les prix et des informations supplémentaires, sur notre site web Primark.com », a déclaré O'Donghue. Actuellement seule une petite partie de la collection d’été est promue sur le site.


Quant à savoir s’il s’agit là d’un premier pas vers un véritable webshop, O'Donghue  reste vague : « Nous aimons les briques et le ciment », confiait-elle.


« Des marges trop faibles pour l’online »

A l’heure actuelle Primark est l’un des rares grands retailers de mode à ne pas encore s’être lancé dans l’e-commerce. La chaîne irlandaise dit ne pas pouvoir rentabiliser un webshop en raison de ses prix bas et de ses faibles marges bénéficiaires : « Si l’on en déduit tous les frais supplémentaires liés au canal online, au final il ne reste plus rien », expliquait Martin White, directeur de la chaîne d’approvisionnement, en 2013.


Un avis que partage également George Weston d’Associated British Foods, propriétaire de la chaîne : « Pour Primark la communication est plus importante que l’e-commerce ». Pour l’instant Primark ne semble donc pas vouloir changer son fusil d’épaule : l’internet en guise de vitrine, comme préparation à une visite en magasin, oui, mais pas (encore) comme canal de vente supplémentaire.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top