Primark vise le marché américain

Primark vise le marché américain

La chaîne de mode discount irlandaise Primark s’aventure aux Etats-Unis. L’enseigne a loué un magasin de 6.500 m² à Boston – non par hasard une ville comptant de nombreux habitants irlandais – pour y ouvrir son premier magasin hors Europe.

Première filiale en 2015

Le premier magasin américain de Primark n’ouvrira ses portes à Boston qu’en 2015. L’enseigne indique également être en négociations en vue d’ouvrir d’autres filiales dans le Nord-Est des Etats-Unis.


Malgré l’échec de plusieurs chaînes britanniques aux USA, Primark semble convaincu de son succès outre-Atlantique : « Nous pensons que Primark, qui combine mode branchée et petits prix, séduira également le consommateur américain », explique George Weston, CEO de la maison mère Associated British Foods.


Boston, non par hasard  

Le choix de Boston n’est pas le fruit de hasard : la taille du marché est comparable à la France, où la chaîne s’est implantée l’an dernier. Par ailleurs la ville a des liens étroits avec l’Europe, principalement avec l’Irlande.


Contrairement aux magasins en Europe, les filiales américaines ne seront pas approvisionnées depuis le Royaume-Uni. Primark devra donc prévoir un centre de distribution aux USA. Les filiales américaines seront exploitées en gestion propre.


Actuellement Primark compte 270 magasins dans neuf pays, dont la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas. L’an dernier l’enseigne a ouvert ses premiers points de vente français, à Marseille et Dijon.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: