Résultats records pour Asos

Résultats records pour Asos
Shutterstock.com

Comme de nombreux autres retailers actifs exclusivement en ligne, Asos a largement profité de la crise sanitaire ces derniers mois. Le spécialiste britannique de la mode en ligne a notamment enregistré une hausse spectaculaire de son bénéfice, qui lui permet d’envisager une nouvelle expansion de ses activités.

 

 

Bonus corona

Au cours du trimestre écoulé, Asos a réalisé un chiffre d’affaires total de 1,98 milliard de livres (2,3 milliards d’euros), en hausse de près d’un quart par rapport à la même période, l’an dernier. La croissance a été particulièrement marquée au Royaume-Uni (+39%), mais Asos a également réalisé d’excellents résultats dans le reste de l’Europe (+18%) et aux États-Unis (+16%). Le nombre de clients actifs a augmenté de 1,5 million pour atteindre les 24,9 millions. Le bénéfice d’exploitation ajusté (hors coûts uniques d’acquisition et d’intégration de TopshopTopman, Miss Selfridge et HIIT) a progressé de quelque 236% pour atteindre 116,2 millions de livres sterling (135 millions d’euros). Asos estime le bonus corona à 48,5 millions de livres (56 millions d’euros).

 

La boutique en ligne britannique, connue principalement pour ses vêtements de fête et ses articles d’occasion wear, a réussi à adapter son assortiment à la demande des télétravailleurs. Le succès des tenues décontractées, qui s’est amorcé plus tôt dans la pandémie, s’est également confirmé au cours des six derniers mois.

 

Mais l’entreprise estime que cet avantage n’est que temporaire et que ses profits se normaliseront avec la levée des restrictions sociales dans un nombre croissant de pays. « Nous pensons que l’adoption de l’e-commerce à la suite de la pandémie et la consolidation accélérée du retail offline ont renforcé la confiance des consommateurs dans les achats en ligne. Nous nous attendons à ce qu’une partie des consommateurs retournent dans les magasins au cours des mois à venir avec l’assouplissement des restrictions sur nos marchés, mais nous pensons également ce que la pénétration de l’e-commerce restera structurellement plus élevée qu’avant la crise », a déclaré Asos dans un communiqué.