Ralph Lauren sort du confinement plus fort que prévu

Mate Karoly / Shutterstock.com

Ralph Lauren a vu son chiffre d’affaires progresser de près de 200 % au cours du trimestre écoulé. Le retour de la vie publique dope manifestement la demande de polos et de chemises ornés d’un cheval.

 

Sportif et local

« Dans un contexte de réouvertures plus soutenues que prévu en Amérique du Nord et en Europe, nos équipes ont livré une  performance exceptionnelle ce trimestre », a déclaré son CEO Patrice Louvet, cité par Fashionunited. La nature des produits a également évolué : la marque de luxe a réduit sa gamme de pyjamas et de vêtements d’intérieur alors que la demande d’articles plus habillés est à nouveau en hausse.

 

Au cours du trimestre écoulé, le chiffre d’affaires a progressé de quelque 182 % par rapport à la même période l’an dernier – marquée par de nombreux confinements – à 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros). En Europe, la hausse atteint même 194 %. Cette croissance exceptionnelle s’explique cependant par une base de comparaison très favorable, puisque le chiffre d’affaires n’a progressé que de 68 % sur le marché asiatique. Les confinements ont en effet été levés plus tôt en Chine qu’en Occident l’année dernière. 

 

Ralph Lauren va également beaucoup investir en marketing cette année. La marque sponsorise l’équipe olympique américaine, mais aussi de grands événements comme Wimbledon et la Major League Baseball. Les dépenses de marketing ont donc doublé par rapport à la même période de l’année dernière et dépassaient celles de 2019 de quelque 40 %. Selon Patrice Louvet, Ralph Lauren a délibérément choisi de cibler davantage les consommateurs locaux que les touristes, le tourisme international n’ayant pas encore redécollé.