Redémarrage pour CoolCat aux Pays-Bas

Redémarrage pour CoolCat aux Pays-Bas

La chaîne néerlandaise de vêtements CoolCat, qui, à la mi-mars, avait demandé la mise en faillite, peut déjà redémarrer aux Pays-Bas. L’auteur de ce sauvetage est le propriétaire d’America Today. L’on ne sait pas encore si ce dernier est également intéressé par les magasins belges.

 

Encore beaucoup d’incertitudes

Le curateur David Bos, du cabinet CMS Advocaten, vient de faire savoir que la marque de vêtements déclarée en faillite aux Pays-Bas redémarre le premier mai dans le giron de Retail Beheer, le propriétaire de la chaîne de vêtements America Today. « L’affaire n’a pas été simple», a expliqué le curateur. « Une procédure d’appel d’offres a été introduite, avec plusieurs candidats. Retail Beheer avait finalement le meilleur dossier. » Jusqu’à la fin du mois d’avril, le curateur poursuivra les ventes depuis les magasins actuels.

 

La nouvelle a depuis lors été confirmée par Retail Beheer : le repreneur, selon ses propres dires, « développera une nouvelle stratégie de vente et de magasins » pour la célèbre marque de vêtements pour enfants et adolescents. Au cours des prochaines semaines, l’entreprise mènera des conversations avec les bailleurs des immeubles dans lesquels les 80 magasins néerlandais de CoolCat sont implantés pour l’instant. « En fonction du résultat de ces entretiens et de la stratégie de vente et de formule qui est actuellement élaborée, il apparaîtra plus clairement quel est le nombre de magasins qui resteront finalement ouverts. Ce qui est certain, en tout cas, c’est qu’à côté des magasins physiques, la formule en ligne de CoolCat continuera à jouer un rôle important dans le nouveau concept, » a annoncé la firme dans un communiqué de presse.

 

Jaco Scheffers, administrateur de Retail Beheer, espère déjà « pouvoir conserver le plus grand nombre possible de magasins et d’(ex)–collaborateurs : Nous avons voulu éviter que le nom de CoolCat disparaisse, parce que, en ligne surtout, il semble que la marque soit encore bien vivante. Nous allons à présent mettre tout en œuvre pour faire de ce redémarrage un succès pour tous les acteurs intéressés. »

 

Michael Renssen, le porte-parole, n’a pas pu dire si Retail Beheer avait également des plans concernant les magasins belges de CoolCat : « Une procédure distincte est en cours avec un curateur belge. Je n’ai aucune information à ce sujet ». Pour les 163 collaborateurs des 17 magasins belges, les craintes pour leur avenir ne se sont donc pas encore dissipées.