Reprise des négociations H&M Logistics à Mons

Reprise des négociations H&M Logistics à Mons

hmLes syndicats et la direction d’H&M Logistics à Ghlin (commune faisant partie de la ville de Mons) se sont à nouveau rencontrés ce mardi (pour la deuxième fois en dix jours) concernant les revendications syndicales quant à une augmentation du pouvoir d’achat.

 

Le mécontentement des travailleurs à ce sujet avait déclenché une grève le 18 octobre, qui s’était prolongée jusqu’au 28 octobre.
 

« Après avoir entamé le dialogue la semaine dernière et après une procédure de réconciliation, nous avons discuté avec la direction du respect de la législation sociale et de la règlementation sectorielle, en particulier concernant l’octroi de chèques repas à tous les travailleurs, quelque soit leur statut » explique Bertrand Merlevede du syndicat chrétien CSC Transcom. « Nous espérons arriver à un accord lors de la prochaine réunion, prévue pour le 16 novembre. »

 

La direction d’H&M Logistics s’est elle aussi dite satisfaite de la reprise du dialogue:  « Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau nous réunir autour de la table avec les syndicats. Toutefois nous attendrons la fin des négociations avant de nous prononcer définitivement quant aux exigences des employés. »

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

hmLes syndicats et la direction d’H&M Logistics à Ghlin (commune faisant partie de la ville de Mons) se sont à nouveau rencontrés ce mardi (pour la deuxième fois en dix jours) concernant les revendications syndicales quant à une augmentation du pouvoir d’achat.

 

Le mécontentement des travailleurs à ce sujet avait déclenché une grève le 18 octobre, qui s’était prolongée jusqu’au 28 octobre.
 

« Après avoir entamé le dialogue la semaine dernière et après une procédure de réconciliation, nous avons discuté avec la direction du respect de la législation sociale et de la règlementation sectorielle, en particulier concernant l’octroi de chèques repas à tous les travailleurs, quelque soit leur statut » explique Bertrand Merlevede du syndicat chrétien CSC Transcom. « Nous espérons arriver à un accord lors de la prochaine réunion, prévue pour le 16 novembre. »

 

La direction d’H&M Logistics s’est elle aussi dite satisfaite de la reprise du dialogue:  « Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau nous réunir autour de la table avec les syndicats. Toutefois nous attendrons la fin des négociations avant de nous prononcer définitivement quant aux exigences des employés. »

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Tags: