Reprise des négociations H&M Logistics à Mons

Reprise des négociations H&M Logistics à Mons

hmLes syndicats et la direction d’H&M Logistics à Ghlin (commune faisant partie de la ville de Mons) se sont à nouveau rencontrés ce mardi (pour la deuxième fois en dix jours) concernant les revendications syndicales quant à une augmentation du pouvoir d’achat.

 

Le mécontentement des travailleurs à ce sujet avait déclenché une grève le 18 octobre, qui s’était prolongée jusqu’au 28 octobre.
 

« Après avoir entamé le dialogue la semaine dernière et après une procédure de réconciliation, nous avons discuté avec la direction du respect de la législation sociale et de la règlementation sectorielle, en particulier concernant l’octroi de chèques repas à tous les travailleurs, quelque soit leur statut » explique Bertrand Merlevede du syndicat chrétien CSC Transcom. « Nous espérons arriver à un accord lors de la prochaine réunion, prévue pour le 16 novembre. »

 

La direction d’H&M Logistics s’est elle aussi dite satisfaite de la reprise du dialogue:  « Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau nous réunir autour de la table avec les syndicats. Toutefois nous attendrons la fin des négociations avant de nous prononcer définitivement quant aux exigences des employés. »

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

hmLes syndicats et la direction d’H&M Logistics à Ghlin (commune faisant partie de la ville de Mons) se sont à nouveau rencontrés ce mardi (pour la deuxième fois en dix jours) concernant les revendications syndicales quant à une augmentation du pouvoir d’achat.

 

Le mécontentement des travailleurs à ce sujet avait déclenché une grève le 18 octobre, qui s’était prolongée jusqu’au 28 octobre.
 

« Après avoir entamé le dialogue la semaine dernière et après une procédure de réconciliation, nous avons discuté avec la direction du respect de la législation sociale et de la règlementation sectorielle, en particulier concernant l’octroi de chèques repas à tous les travailleurs, quelque soit leur statut » explique Bertrand Merlevede du syndicat chrétien CSC Transcom. « Nous espérons arriver à un accord lors de la prochaine réunion, prévue pour le 16 novembre. »

 

La direction d’H&M Logistics s’est elle aussi dite satisfaite de la reprise du dialogue:  « Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau nous réunir autour de la table avec les syndicats. Toutefois nous attendrons la fin des négociations avant de nous prononcer définitivement quant aux exigences des employés. »

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon se lance dans le sportswear

17/10/2017

Amazon serait en train de préparer sa propre collection de vêtements de sport. Pour ce faire le géant américain aurait contacté des fabricants qui collaborent déjà avec des enseignes telles que Gap et Uniqlo.

H&M investit dans le recyclage de vieux vêtements

12/10/2017

Le groupe suédois H&M a pris une participation minoritaire dans Re:newcell, qui œuvre pour une industrie de la mode durable. La technologie de Re:newcell vise à recycler d’anciens vêtements.

Uniqlo : hausse du bénéfice de plus du double

12/10/2017

Durant l’exercice écoulé, Uniqlo a plus que doublé son bénéfice, alors que le chiffre d’affaires n’a progressé que de 4,2%. L’enseigne de mode japonaise s’attend à ce que d’ici peu les ventes internationales dépassent celles de son marché domestique.

Gucci, à son tour, bannit la fourrure

12/10/2017

La maison de mode Gucci n’utilisera plus de fourrure dans ses collections de vêtements et d'accessoires. C’est ce qu’a annoncé le CEO Marco Bizzarri lors d’un discours au London College of Fashion, à l’occasion de la remise du Kering Award pour une mode durable.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Le groupe de luxe LVMH dépasse les attentes

10/10/2017

Durant les trois premiers trimestres de son exercice le groupe de luxe français LVMH, qui détient notamment Louis Vuitton et Christian Dior, a dépassé les attentes des analystes avec un chiffre d’affaires en progression de 12% sur base comparable.

Back to top