Reprise des négociations H&M Logistics à Mons

Reprise des négociations H&M Logistics à Mons

hmLes syndicats et la direction d’H&M Logistics à Ghlin (commune faisant partie de la ville de Mons) se sont à nouveau rencontrés ce mardi (pour la deuxième fois en dix jours) concernant les revendications syndicales quant à une augmentation du pouvoir d’achat.

 

Le mécontentement des travailleurs à ce sujet avait déclenché une grève le 18 octobre, qui s’était prolongée jusqu’au 28 octobre.
 

« Après avoir entamé le dialogue la semaine dernière et après une procédure de réconciliation, nous avons discuté avec la direction du respect de la législation sociale et de la règlementation sectorielle, en particulier concernant l’octroi de chèques repas à tous les travailleurs, quelque soit leur statut » explique Bertrand Merlevede du syndicat chrétien CSC Transcom. « Nous espérons arriver à un accord lors de la prochaine réunion, prévue pour le 16 novembre. »

 

La direction d’H&M Logistics s’est elle aussi dite satisfaite de la reprise du dialogue:  « Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau nous réunir autour de la table avec les syndicats. Toutefois nous attendrons la fin des négociations avant de nous prononcer définitivement quant aux exigences des employés. »

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

hmLes syndicats et la direction d’H&M Logistics à Ghlin (commune faisant partie de la ville de Mons) se sont à nouveau rencontrés ce mardi (pour la deuxième fois en dix jours) concernant les revendications syndicales quant à une augmentation du pouvoir d’achat.

 

Le mécontentement des travailleurs à ce sujet avait déclenché une grève le 18 octobre, qui s’était prolongée jusqu’au 28 octobre.
 

« Après avoir entamé le dialogue la semaine dernière et après une procédure de réconciliation, nous avons discuté avec la direction du respect de la législation sociale et de la règlementation sectorielle, en particulier concernant l’octroi de chèques repas à tous les travailleurs, quelque soit leur statut » explique Bertrand Merlevede du syndicat chrétien CSC Transcom. « Nous espérons arriver à un accord lors de la prochaine réunion, prévue pour le 16 novembre. »

 

La direction d’H&M Logistics s’est elle aussi dite satisfaite de la reprise du dialogue:  « Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau nous réunir autour de la table avec les syndicats. Toutefois nous attendrons la fin des négociations avant de nous prononcer définitivement quant aux exigences des employés. »

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


E5 Mode déploie son concept de ‘personal shopper’ dans tous ses magasins

25/04/2017

Après une phase pilote réussie, l’enseigne e5 Mode a décidé de déployer son nouveau concept de ‘personal shopper’  dans tous ses magasins belges. Ainsi la chaîne mise sur l’expérience client pour s’armer contre la concurrence online.

LVMH rachète Dior

25/04/2017

Le groupe de luxe français LVMH a conclu un accord avec la marque de mode Christian Dior en vue de racheter les 26% d’actions restantes qu’il ne détient pas encore, et ce pour un montant de 12,1 milliards d’euros.

Jimmy Choo recherche un nouveau propriétaire

24/04/2017

La marque de chaussures Jimmy Choo a fait savoir qu’elle était à la recherche d’un nouveau propriétaire.  Pour ce faire, elle a conclu un accord avec l’investisseur JAB qui détient 70% des actions de l’entreprise.

Que des vêtements recyclés chez H&M à partir de 2030

24/04/2017

Karl-Johan Persson, CEO du groupe de mode suédois H&M, a annoncé que tous les vêtements du groupe devront être recyclés d’ici 2030.  Il a fait cette déclaration lors de la remise des Global Change Awards, un événement organisé par la H&M Foundation.

FNG reprend Suitcase

21/04/2017

Le groupe de mode FNG a repris la start-up anversoise Suitcase, un magasin en ligne qui compose des tenues complètes pour ses clients.  Les paquets sont livrés gratuitement et le client choisit les vêtements qu’il souhaite acheter.

L’au-revoir de Barbara Torfs qui quitte Schoenen Torfs

20/04/2017

Barbara Torfs, la force motrice et les épaules solides de la division marketing et e-commerce de Schoenen Torfs, a choisi de donner une toute autre tournure à sa carrière et quitte donc l’entreprise. « Il m’est certainement arrivé de susciter la controverse, mais on m’a toujours fait confiance », nous confie-t-elle.

 

Back to top