R&S veut racheter FNG, mais FNG gardera le contrôle

R&S veut racheter FNG, mais FNG gardera le contrôle

Le groupe de mode néerlandais R&S Retail Group, société-mère de Miss Etam, a formulé une offre en vue de racheter le groupe belge FNG (Fred & Ginger, entre autres). Après la reprise les Belges garderaient néanmoins le contrôle de l'entité fusionnée.

Reprise par échange d’actions

La transaction se fera entièrement par échange d’actions et non en cash. Toutefois même après le  rachat par le néerlandais R&S Retail Group, l’entreprise belge restera en grande partie aux mains des actionnaires de FNG. R&S offre 17,2 nouvelles actions R&S par action FNG et 8,6 nouvelles actions par warrant FNG.


« L’objectif est que nos actionnaires détiennent 85 à 90% des actions au sein de l’entreprise fusionnée », explique Dieter Penninckx, CEO de FNG, dans le journal De Tijd. Après la fusion le siège principal de nouveau groupe s’installera à Malines, où est déjà basé le siège principal de FNG. « FNG est une réseau de différentes entreprises et à présent ce réseau s’élargit », commente Rens van de Schoor, CEO de R&S. « Mais s’il faut qualifier un bâtiment de siège principal, il se situera probablement en Belgique. »


Cotation en bourse pour FNG

La raison pour laquelle R&S reprend le belge FNG et non l’inverse, alors que FNG avec un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros est plus de deux fois plus grand que son concurrent néerlandais, est la cotation à part entière de R&S à la bourse d’Amsterdam. Cette reprise permettra donc à FNG de faire son entrée en bourse. En outre, FNG ayant repris quelques chaînes néerlandaises ces dernières années,  le centre de gravité de l’entreprise belge se situe désormais aux Pays-Bas.


Pour l’instant les actionnaires de R&S réagissent froidement à l’offre de rachat, car le cours de l’action a chuté de 16%.