Semestre record pour la maison-mère de Zara

Au cours du premier semestre de 2018, Inditex, maison-mère de Zara et Pull&Bear, entre autres, a enregistré un chiffre d'affaires et un bénéfice records. Et le deuxième trimestre s'annonce encore meilleur, affirme le géant de la mode espagnol.

Cap des 12 milliards d'euros de CA franchi

"Les solides résultats du premier semestre sont attribuables aux excellentes ventes et performances opérationnelles, grâce à la force unique du modèle d'entreprise intégré et durable du groupe", commente Pablo Isla, président et CEO d'Inditex. Pour la première fois le groupe de mode a franchi le cap des 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires : les ventes ont progressé de 3% à 12,03 milliards d'euros. Le bénéfice net a lui aussi atteint un niveau record de 1,4 milliard d'euros (+3%).

 

Inditex, qui durant le premier semestre - du 1er février au 31 juillet - a ouvert des nouveaux magasins dans 44 pays, a enregistré une marge bénéficiare brute légèrement supérieure, passant de 56,4% à 56,7%. Sur base comparable le groupe a progressé de 4%, avec une croissance sur tous ses marchés. Pour le deuxième semestre le groupe s'attend à une accélération de la croissance, vu l'accueil enthousiaste des collections d'automne : durant la période d'août à début septembre le chiffre d'affaires pourrait avoir progressé de 6%. Et cette tendance devrait se poursuivre, selon le CEO.

 

Une avance qui s'amoindrit ?

Toutefois certains analystes, dont Andrea Felsted de Bloomberg, mettent en doute ce pronostic de croissance optimiste. La croissance du chiffre d'affaires au premier semestre est à son niveau le plus bas depuis quatre ans et la croissance organique (+4%) est nettement inférieure à la croissance de 6% enregistrée durant la même période un an plus tôt. Même si le pionnier de la fast-fashion a encore une longueur d'avance sur ses rivaux, la concurrence commence à rattraper son retard. La pression des discounters comme Primark et des grands acteurs en ligne n'épargne pas Inditex. Par ailleurs la force de l'euro est un handicap : l'entreprise produit une grande partie de ses vêtements en Europe, alors qu'elle génère la motié de son chiffre d'affaires en dehors de la zone euro.


Actuellement Inditex compte 7.422 magasins dans 96 pays. Le groupe est également actif en ligne dans 49 de ces pays, mais ambitionne une présence en ligne partout dans le monde - y compris dans les pays où il ne dispose pas de magasins physiques - d'ici 2020.