SuperGroup refuse de vendre au rabais malgré l’avertissement sur bénéfices

SuperGroup refuse de vendre au rabais malgré l’avertissement sur bénéfices

Euan Sutherland, le tout nouveau CEO de SuperGroup, a laissé entendre que le groupe n’était pas disposé à vendre ses vêtements à prix réduits, malgré l’avertissement sur bénéfices que vient de lancer l’entreprise.

Protéger la marque

Sutherland estime que les réductions de prix n’apportent pas de valeur ajoutée à long terme. Il préfère protéger la marque sur le long terme, plutôt que de chercher désespérément à réaliser des ventes supplémentaires sur le court terme.


La semaine dernière SuperGroup lançait un avertissement sur bénéfices et disait s’attendre à un bénéfice compris entre 60 et 65 millions de livres sterling (entre 76 et 83 millions d’euros). Il y a quelques mois le groupe tablait pourtant encore sur un bénéfice de 72,3 millions de livres (92 millions d’euros), mais suite à l’automne chaud les ventes se sont avérées décevantes.


Nouveaux magasins

Bien que SuperGroup n’ait pas l’intention d’accorder des réductions de prix, le groupe prévoit néanmoins des outlets en vue d’écouler les stocks invendus des magasins,  et ce à prix réduits.


Le bénéfice de SuperGroup est également affecté par les budgets alloués à l’ouverture de nouveaux magasins. Depuis le début de son exercice fiscal, la chaîne a déjà ouvert 12 nouveaux points de vente, dont 11 en dehors du Royaume-Uni. Grâce à l’expansion de son réseau, le chiffre d’affaires retail au cours du trimestre précédent (jusqu’au 25 octobre) a progressé de 11,4% à 71 millions de livres (90 millions d’euros).

 

Tags: