Suspension de la grève chez H&M en région liégeoise

Suspension de la grève chez H&M en région liégeoise

En région liégeoise, les employés de sept magasins H&M, qui avaient entamé une grève lundi , ont repris le travail après des négociations fructueuses avec la direction. Les syndicats n’acceptaient pas le licenciement d’une gérante de magasin et évoquaient également une mauvaise ambiance de travail au sein de la chaîne de prêt-à-porter.

Un licenciement controversé

Le conflit a éclaté lors du licenciement de la gérante du magasin H&M dans la galerie commerçante liégeoise de Belle-Ile, après 18 ans de service, pour cause de fautes graves.  Un licenciement jugé abusif par le personnel, estimant que la direction n’avait pas suffisamment enquêté pour établir la réalité des faits. Suite à cet incident le personnel s’est mis en grève spontanément. Les syndicats ont fait savoir qu’il n’était pas question de reprendre le travail avant que la direction n’entame le dialogue quant à la réintégration de la gérante.


La réintégration n'a pas eu lieu, mais la gérante a été blanchie. Elle touchera ses 18 mois de préavis légaux, ainsi que 6 mois d’indemnisation pour dégât moral. Un compromis, semble-t-il, approuvé par le personnel car  aujourd’hui tous les magasins ont à nouveau ouvert leurs portes normalement.


« Une mauvaise ambiance de travail »

Le fait que quatre autres magasins H&M de la ville, ainsi qu’un magasin à Eupen et un à Verviers aient ainsi manifesté leur solidarité, s’explique, selon Pascale Vleugels, porte-parole de la FGTB, par la mauvaise ambiance de travail qui règne au sein de la chaîne : « Les gens en ont assez. Ils sont touchés par cet incident, car ils ont l’impression que demain la même chose pourrait leur arriver. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Back to top