Suspension de la grève chez H&M en région liégeoise | RetailDetail

Suspension de la grève chez H&M en région liégeoise

Suspension de la grève chez H&M en région liégeoise

En région liégeoise, les employés de sept magasins H&M, qui avaient entamé une grève lundi , ont repris le travail après des négociations fructueuses avec la direction. Les syndicats n’acceptaient pas le licenciement d’une gérante de magasin et évoquaient également une mauvaise ambiance de travail au sein de la chaîne de prêt-à-porter.

Un licenciement controversé

Le conflit a éclaté lors du licenciement de la gérante du magasin H&M dans la galerie commerçante liégeoise de Belle-Ile, après 18 ans de service, pour cause de fautes graves.  Un licenciement jugé abusif par le personnel, estimant que la direction n’avait pas suffisamment enquêté pour établir la réalité des faits. Suite à cet incident le personnel s’est mis en grève spontanément. Les syndicats ont fait savoir qu’il n’était pas question de reprendre le travail avant que la direction n’entame le dialogue quant à la réintégration de la gérante.


La réintégration n'a pas eu lieu, mais la gérante a été blanchie. Elle touchera ses 18 mois de préavis légaux, ainsi que 6 mois d’indemnisation pour dégât moral. Un compromis, semble-t-il, approuvé par le personnel car  aujourd’hui tous les magasins ont à nouveau ouvert leurs portes normalement.


« Une mauvaise ambiance de travail »

Le fait que quatre autres magasins H&M de la ville, ainsi qu’un magasin à Eupen et un à Verviers aient ainsi manifesté leur solidarité, s’explique, selon Pascale Vleugels, porte-parole de la FGTB, par la mauvaise ambiance de travail qui règne au sein de la chaîne : « Les gens en ont assez. Ils sont touchés par cet incident, car ils ont l’impression que demain la même chose pourrait leur arriver. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.