Swarovski et Maison Martin Margiela s’associent pour créer une ligne de bijoux | RetailDetail

Swarovski et Maison Martin Margiela s’associent pour créer une ligne de bijoux

Swarovski et Maison Martin Margiela s’associent pour créer une ligne de bijoux

Le joaillier Swarovski et la maison de couture Maison Martin Margiela se sont associés pour créer  une double collection de bijoux, qu’ils lanceront cet automne en ‘co-branding’.

Collection de crystalactite

La double collection de bijoux – une ligne couture et une ligne prêt-à-porter – a été conçue en crystalactite. Il aura fallu quatre ans aux deux partenaires pour mettre au point ce nouveau matériau, alliant le cristal et la résine blanche mate et taillé ensuite sous forme de stalactites.


« Le résultat issu de cette collaboration combine la limpidité du cristal avec l’esthétique industrielle brute de Margiela », explique Nadja Swarovski. «  Les pièces sont de réelles œuvres d’art et c’est pour nous  une percée dans le développement de produits. »


Le développement de produits est l’une des raisons de ce partenariat unique : « La plupart des gens nous considèrent comme une cristallerie, ce qui est vrai, mais notre force réside dans la taille de différents matériaux. En même temps c’est une façon de partager la vision des designers et ensuite de la traduire concrètement dans nos produits. »


On ignore pourquoi de son côté la Maison Martin Margiela a décidé de s’embarquer avec Swarovski. Peut-être la maison de couture souhaite-t-elle d’abord tâter le terrain avant de tenter le grand saut, à l’exemple de Donatella Versace qui début juillet a lancé sa première ligne de bijoux haute couture.


Co-branding

Swarovski n’en est pas à sa première collaboration avec des designers, mais il s’agit de la première collection lancée en ‘co-branding’  : ‘Maison Martin Margiela for Atelier Swarovski’. La ligne couture sortira au mois de novembre et sera disponible dans 130 magasins Swarovski de par le monde et dans une sélection de boutiques Martin Margiela. Les prix varient de 800 euros pour un pendentif à 1.000 euros pour un bracelet. Une ligne prêt-à-porter bien plus démocratique est également prévue : celle-ci comportera 3 pièces et sera deux fois moins chère.


Les deux maisons ont d’ores et déjà décidé de poursuivre leur collaboration. Une autre collection sera lancée au printemps 2014.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top