Torfs retrouve 90 % de son chiffre d’affaires dès la réouverture

Torfs retrouve 90 % de son chiffre d’affaires dès la réouverture
Photo : Schoenen Torfs

La réouverture des magasins hier a parfois provoqué de longues files d’attente. Pour les Chaussures Torfs, c’est en tout cas un succès : les magasins ont retrouvé environ 90 % de leur chiffre d’affaires normal.

 

Satisfaction

Le CEO Wouter Torfs est satisfait de la réouverture : malgré l’affluence, il n’y a eu aucun débordement à noter. « Je suis également très satisfait du chiffre d’affaires », explique-t-il dans The Latest News. « Nous sommes encore en recul par rapport au même lundi de l’an dernier dans les centres commerciaux des centres-villes, mais nous enregistrons une belle progression en périphérie. » En étant uniquement actifs en ligne, nous étions retombés à 40 % du chiffre d’affaires normal de nos magasins ces dernières semaines. Hier, nous en étions à environ 90 % avec nos magasins ouverts. »

 

Wouter Torfs ne s’inquiète pas des longues files d’attente qui se sont formées devant certains magasins Action ou Primark. « D’après ce que j’ai vu, les distances étaient respectées. Si les clients choisissent de faire une heure de file, c’est parfaitement leur droit ! » Le CEO y voit même un signal positif : manifestement, leurs magasins ont manqué aux Belges. « Hier, il a été prouvé qu’il était impossible de balayer cet aspect d’un revers de main, et que ce n’était d’ailleurs pas souhaitable. L’être humain est un animal social qui a besoin de contact avec ses congénères. »

 

Le CEO est également convaincu que la crise va inciter de nombreux consommateurs à privilégier le local – comme les achats directement chez les producteurs, les circuits courts et le tourisme régional. « J’ai toujours encouragé à “acheter local” durant cette crise du coronavirus et beaucoup de gens sont venus me dire lundi qu’ils avaient retenu ce message. » Wouter Torfs se méfie cependant des jours à venir, et craint notamment que l’amélioration annoncée de la météo accroisse encore la fréquentation. « Nous allons être deux fois plus prudents, nous allons travailler avec les stewards et être très attentifs aux normes de distance. Mais n’hésitez pas à aller dans les magasins ! »