Un atelier textile sur trois est à l’arrêt au Vietnam

Shutterstock.com

Au Vietnam, environ un tiers des usines de textile et d'habillement ont fermé leurs portes en raison de la pandémie de coronavirus, selon l'Association du textile et de l'habillement du Vietnam (VITAS). Pratiquement toutes les chaînes logistiques sont interrompues dans le pays deuxième exportateur mondial de textile : une crise qui pourrait coûter des milliards au secteur.

 

La vaccination est lente

Selon le président de VITAS, Vu Duc Giang, une partie des usines concernées, notamment les petites et moyennes entreprises, resteront fermées pendant une longue période. « Les entreprises ne disposent pas des ressources nécessaires pour créer un cadre approprié permettant aux employés de reprendre le travail », a-t-il déclaré à VNA. En outre, la couverture vaccinale dans l'industrie vietnamienne du textile et de l'habillement est encore assez faible, notamment dans les principales zones de production des provinces du sud-ouest et du sud-est.

 

Jusqu'à 90 % des chaînes d'approvisionnement du secteur sont actuellement à l’arrêt, selon les données de VITAS. La valeur des exportations de l'industrie du textile et de l'habillement diminuerait d'environ 20 %, passant de 39 milliards à 32-33 milliards de dollars, et cela « dans le scénario le plus optimiste ». Giang a également souligné que les retards de livraison pourraient amener les clients à annuler leurs commandes, ce qui pourrait affecter l'ensemble du secteur à moyen terme.

 

VITAS et trois autres associations du secteur ont donc exhorté le Premier ministre à accélérer la campagne de vaccination, ou à apporter un soutien financier aux entreprises exportatrices afin qu'elles puissent se procurer des vaccins pour leurs employés.

 

Numéro 2 dans le monde

Depuis l'année dernière, le Vietnam est le deuxième exportateur de vêtements au niveau mondial, après la Chine. Au total, le pays a exporté pour plus de 24 milliards d’euros de vêtements et textiles. Ce chiffre devrait très peu, voire pas du tout, augmenter cette année en raison des répercussions de la pandémie.

 

Plusieurs entreprises occidentales ont déjà indiqué être confrontées à des problèmes d'approvisionnement à cause de la quatrième vague de la pandémie de coronavirus. Nike a déclaré le mois dernier que deux de ses principaux fournisseurs vietnamiens étaient temporairement fermés.