Un magasin de vêtements sur cinq pratique la vente conjointe

Un magasin de vêtements sur cinq pratique la vente conjointe

La vente conjointe est une pratique de plus en plus courante dans les magasins de vêtements et de chaussures. Aujourd’hui 19% des commerçants (contre 11% l’année dernière) accordent une réduction à tout client achetant plus d’un article. C’est ce que révèle une enquête menée par le SNI auprès de 475 commerces.

Les ventes conjointes augmentent suite au printemps médiocre

Les ventes couplées sont autorisées légalement depuis 2010, même durant la période d’attente avant les soldes. Le client bénéficie d’une réduction s’il achète plusieurs articles ou il se voit offrir un produit gratuit à l’achat de deux articles. Cet avantage financier est considéré comme une remise sur quantité et non pas comme une ‘simple réduction’, dont l’annonce est interdite durant les pré-soldes.


Selon l’enquête du SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants), plus de la moitié des commerçants interrogés pratiquent la vente couplée pour écouler l’énorme stock qui leur reste suite au printemps médiocre. 27% proposent des offres conjointes parce que d’autres commerçants le font et les 20% restants parce que les clients le demandent.


La plupart des magasins proposent des offres conjointes durant une période limitée et ce à l’approche de la période des soldes d’été.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: