Un pop-up à Bruges, mis sous scellés pour contrefaçon, autorisé à rouvrir

Un pop-up à Bruges, mis sous scellés pour contrefaçon, autorisé à rouvrir

Une boutique éphémère à Bruges, mise sous scellés le weekend dernier parce que suspectée de vendre des vêtements contrefaits, a rouvert ses portes aujourd’hui. Après enquête, il s’est avéré qu’il s’agissait bel et bien de pièces originales.

Superdry ou Luperdry?

Installé dans un ancien magasin de meubles inoccupé au Fort Lapin le long du ring de Bruges, cet outlet-store temporaire vendait au rabais  quelque 80.000 pièces de vêtements de marques connues. Cependant samedi après-midi le magasin a été mis sous scellés, suite à des plaintes de différents clients.


Ceux-ci se sentaient dupés, car croyant acheter des vêtements de la marque Superdry, ils s’étaient aperçus que le S du célèbre logo (photo) ressemblait davantage à un L , d’où la suspicion de contrefaçon. L’info s’est très vite répandue sur Facebook. Après quoi le parquet est intervenu et a décidé de mettre le magasin sous scellés. Un sérieux manque à gagner pour l’exploitant.


« Une mauvaise blague belge »

Après enquête, il s’est avéré qu’il n’était pas question de contrefaçon, mais qu’il s’agissait bel et bien de  la marque originale. Au cours des prochains jours d’autres pièces seront examinées, mais entretemps la boutique a pu rouvrir ses portes.


« C’est une mauvaise blague belge qui s’est répandue comme une traînée de poudre et qui m’aura coûté plusieurs milliers d’euros », déplore le manager néerlandais Leon Boelens. « Tout a commencé lorsqu’une jeune fille a diffusé cette absurdité sur Facebook, après quoi tout le monde s’est monté la tête. Il va de soi que j’exigerai une indemnisation, que je réclamerai, si nécessaires aux personnes qui ont lancé cette plainte sur Facebook. Leur groupe Facebook a déjà été retiré, mais il nous reste des captures d’écran comme preuves. » Une affaire à suivre …

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


C&A cède 13 magasins français

22/11/2017

La chaîne de mode C&A va céder 13 de ses 160 magasins français. Les espaces commerciaux, ainsi que le personnel seront repris par les enseignes de mode françaises Chaussea et Stokomani.

L’Europe et l’Asie boostent le chiffre d’affaires de Guess

22/11/2017

Durant le 3ème trimestre la marque de mode américaine Guess a vu son chiffre d’affaires progresser de plus de 3%, et ce grâce aux excellentes ventes réalisées en Asie et en Europe. Malgré cette croissance du CA, l’entreprise a subi une perte.

Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

21/11/2017

Après plusieurs trimestres de résultats négatifs le groupe de mode Urban Outiftters a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires total a progressé de 3,5% et même sur base comparable il est question d’une hausse de 1%.

La plateforme de mode danoise Miinto atterrit en Belgique

21/11/2017

Depuis cette semaine, la plateforme de mode danoise Miinto est également disponible en Belgique. La plateforme permet aux retailers plus petits dans le fashion d’y vendre leurs produits, afin de s’armer contre les grands magasins internet.

Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Back to top