Un pop-up à Bruges, mis sous scellés pour contrefaçon, autorisé à rouvrir

Un pop-up à Bruges, mis sous scellés pour contrefaçon, autorisé à rouvrir

Une boutique éphémère à Bruges, mise sous scellés le weekend dernier parce que suspectée de vendre des vêtements contrefaits, a rouvert ses portes aujourd’hui. Après enquête, il s’est avéré qu’il s’agissait bel et bien de pièces originales.

Superdry ou Luperdry?

Installé dans un ancien magasin de meubles inoccupé au Fort Lapin le long du ring de Bruges, cet outlet-store temporaire vendait au rabais  quelque 80.000 pièces de vêtements de marques connues. Cependant samedi après-midi le magasin a été mis sous scellés, suite à des plaintes de différents clients.


Ceux-ci se sentaient dupés, car croyant acheter des vêtements de la marque Superdry, ils s’étaient aperçus que le S du célèbre logo (photo) ressemblait davantage à un L , d’où la suspicion de contrefaçon. L’info s’est très vite répandue sur Facebook. Après quoi le parquet est intervenu et a décidé de mettre le magasin sous scellés. Un sérieux manque à gagner pour l’exploitant.


« Une mauvaise blague belge »

Après enquête, il s’est avéré qu’il n’était pas question de contrefaçon, mais qu’il s’agissait bel et bien de  la marque originale. Au cours des prochains jours d’autres pièces seront examinées, mais entretemps la boutique a pu rouvrir ses portes.


« C’est une mauvaise blague belge qui s’est répandue comme une traînée de poudre et qui m’aura coûté plusieurs milliers d’euros », déplore le manager néerlandais Leon Boelens. « Tout a commencé lorsqu’une jeune fille a diffusé cette absurdité sur Facebook, après quoi tout le monde s’est monté la tête. Il va de soi que j’exigerai une indemnisation, que je réclamerai, si nécessaires aux personnes qui ont lancé cette plainte sur Facebook. Leur groupe Facebook a déjà été retiré, mais il nous reste des captures d’écran comme preuves. » Une affaire à suivre …

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top