Uniqlo augmente ses bénéfices malgré un ralentissement en Extrême-Orient

Shutterstock.com

Fast Retailing, la société mère de la marque de vêtements japonaise Uniqlo, a vu ses bénéfices continuer à augmenter entre septembre et novembre, grâce aux marchés étrangers. Sur son marché national et en Chine, la marque a perdu du terrain.

 

Rupture des tendances

Les résultats marquent un revirement chez Uniqlo par rapport à ces dernières années, lorsque la Chine et le Japon étaient encore les principaux moteurs de la croissance des ventes et des bénéfices du détaillant.

 

Au premier trimestre de l’exercice décalé, le total des recettes a augmenté de 1,2 %, pour atteindre 627,4 milliards de yens (4,77 milliards d'euros). Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 5,6 % pour atteindre 119,4 milliards de yens (900 millions d'euros), dépassant largement les prévisions des analystes, rapporte Reuters.

 

Les activités internationales d'Uniqlo ont enregistré des résultats records, grâce aux ventes réalisées en Asie du Sud, en Amérique du Nord et en Europe. En revanche, la pandémie a pesé sur les chiffres en Chine, tandis que les températures élevées au Japon n'ont pas profité aux ventes des vêtements d'automne et d'hiver.

 

Ouvertures de magasins

L'entreprise de mode a déclaré précédemment qu'elle comptait sur une reprise progressive en Chine, à mesure que la campagne de vaccination avance. La marque a ouvert son troisième mégastore en Chine continentale en novembre et prévoit d’ouvrir des centaines de magasins dans les années à venir.

 

Pour l'ensemble de l'exercice financier, qui se terminera en août, Fast Retailing table toujours sur un bénéfice d'exploitation de 270 milliards de yens (plus de deux milliards d'euros). Soit une augmentation annuelle de 8,4 %.