Uniqlo lance ses premiers distributeurs automatiques de vêtements

Uniqlo lance ses premiers distributeurs automatiques de vêtements
Shutterstock

Emboîtant le pas à un certain nombre de marques, le Japonais Uniqlo installe des distributeurs automatiques de vêtements dans plusieurs aéroports et centres commerciaux américains. La marque japonaise commercialisera ainsi deux de ses produits phare.

Nouvelle stratégie américaine

Les clients pourront en effet y trouver la célèbre ‘doudoune’ ultra light et les T-shirts ‘heat-retaining’. D’ici deux mois, une douzaine de distributeurs seront opérationnels dans plusieurs villes américaines, dont New York, Houston et Oakland. Les produits achetés par ce biais pourront être échangés dans n’importe quel magasin Uniqlo ou même simplement retournés.

 

Pour Uniqlo, ces automates sont une nouvelle manière d’atteindre le consommateur américain. En effet, la marque japonaise ne réussit pas à percer comme elle le souhaiterait et pour le faire mise aujourd’hui sur des magasins temporaires, des pop-ups et, donc, sur ses nouveaux distributeurs.

 

“Nous essayons de comprendre comment nous imposer sans investir des sommes astronomiques”, justifiait Marisol Tamaro, responsable du marketing d’Uniqlo pour les Etats-Unis. En débarquant aux Etats-Unis, Uniqlo ambitionnait d’ouvrir 200 magasins à l’horizon 2020 mais la faiblesse de ses résultats a obligé le géant japonais à revoir ses ambitions à la baisse.

 

Uniqlo n’est pas le premier à installer des automates dans les aéroports. Des entreprises comme Best Buy et même Nespresso l’ont devancé, proposant quelques-uns de leurs produits les plus populaires.