Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

Après plusieurs trimestres de résultats négatifs le groupe de mode Urban Outiftters a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires total a progressé de 3,5% et même sur base comparable il est question d’une hausse de 1%.

Chiffre d’affaires record

Toutes les marques du groupe de mode – qui outre Urban Outfitters détient également les chaînes Anthropologie et Free People – ont contribué à la croissance du chiffre d’affaires, qui au troisième trimestre s’est établi à 893 millions de dollars (760 millions d’euros). Néanmoins cette forte croissance du chiffre d’affaires ne s’est pas traduite en bénéfice : bien que le bénéfice avant impôts ait augmenté de 71,2 millions de dollars à 72 millions de dollars (61 millions d’euros), au bout du compte le bénéfice net s’est limité à 45 millions de dollars (38 millions d’euros), soit une légère baisse par rapport au bénéfice net de 47,3 millions de dollars enregistré durant la même période en 2016.


« Je suis très satisfait de pouvoir annoncer un chiffre d’affaires record au troisième trimestre, des ventes positives pour toutes les marques dans le segment retail et un solide résultat de Free People dans le segment wholesale », commente le CEO Richard Hayne.


Le trimestre dernier Urban Outfitters était de justesse la plus grande marque du groupe, mais sur les trois premiers trimestres Anthropologie l’a devancé. De fait, Urban Outfitters a réalisé de faibles performances durant les deux premiers trimestres et est la seule des trois marques du groupe affichant un recul sur les neuf premiers mois.