Van de Velde liquide sa filiale américaine Intimacy

Van de Velde liquide sa filiale américaine Intimacy

Le fabricant de lingerie Van de Velde a décidé de supprimer sa filiale déficitaire américaine Intimacy. Désormais c’est avec sa marque à succès Rigby & Peller que le groupe est-flandrien tentera de séduire les femmes américaines.

« Le principal marché des soutiens-gorge grandes tailles »

Intimacy, la filiale retail américaine de Van de Velde, peine depuis des années. « Les chiffres ne mentent pas », commente le CEO Ignace Van Doorselaere dans le journal De Tijd, suite à la publication des résultats semestriels : une fois de plus Intimacy a vu son chiffre d’affaires s’effriter de de 4,7% en devises locales. Sur base comparable la baisse atteint même 10,3%. « Nous avons donné beaucoup de temps à Intimacy, mais si les chiffres continuent de chuter, nous devons intervenir. Nous ne pouvons pas abandonner les Etats-Unis, le principal marché pour les soutiens-gorge grandes tailles. »


Le 15 septembre les seize magasins Intimacy aux USA fermeront leurs portes, pour faire place à la chaîne sœur Rigby & Peller, une marque d’origine britannique que Van de Velde a repris en 2011. Le groupe de Schellebelle a su développer la marque qui depuis est devenue une chaîne internationale avec des boutiques au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, au Danemark, à Hong Kong et en Chine.


Elizabeth II, Lady Gaga et Scarlett Johansson

« Nous donnerons au nouvel Intimacy toutes ses chances et suffisamment de temps. Plus que quelques mois, mais pas cinq ans non plus. Si nous échouons, nous devrons trouver des solutions plus créatives », explique Ignace Van Doorselaere. Toutefois le CEO est confiant : « Le nom Rigby & Peller profitera à la crédibilité de notre marque. »


Rigby & Peller fait référence à un magasin de lingerie ouvert il y a 75 ans à Londres, qui dans les années 1960 a percé lorsqu’il est devenu fournisseur officiel de la Cour d’Elizabeth II. Outre la Reine d’Angleterre et feu Margaret Thatcher, l’entreprise compte d’autres célébrités parmi si clientes, notamment la chanteuse Lady Gaga et l’actrice Scarlett Johansson.

 

Malgré les problèmes d’Intimacy, Van de Velde a réalisé un bon premier semestre. Le bénéfice d’exploitation avant dépréciations (rebitda) a augmenté de 6,3% à 36,4 millions d’euros, le meilleur résultat jamais réalisé par l’entreprise est-flandrienne. Le chiffre d’affaires consolidé a atteint 113,4 millions d’euros, soit une croissance de 6% par rapport à la même période un plus tôt, voire même une hausse de 8,2% sur base comparable.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Benetton retourne à ses racines

30/11/2017

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Back to top