Van de Velde s’attend à une amélioration après un premier semestre difficile

Van de Velde s’attend à une amélioration après un premier semestre difficile

Le fabricant de lingerie Van de Velde a réalisé un chiffre d’affaires de 96,8 millions d’euros au cours du premier semestre 2013, soit un recul de 2% par rapport à la même période en 2012. L’entreprise s’attend néanmoins à une amélioration durant le deuxième semestre.

Croissance en Europe malgré tout

Ces résultats décevants s’expliquent avant tout par le recul des ventes aux USA. Dans les magasins Intimacy le chiffre d’affaires a diminué de plus de 11% au premier semestre par rapport au premier semestre 2012.


Par contre en Europe le chiffre d’affaires de Rigby & Peller (l’ancien Oreia) a progressé de 14%, grâce à une forte croissance autonome et l’ouverture de nouveaux magasins à Cologne, Munich et Copenhague.


Au Royaume-Uni le chiffre d’affaires des magasins Rigby & Peller est en hausse de 2,1%, mais suite à l’affaiblissement de la livre britannique, le chiffre d’affaires est en recul de 1,5% en euros. Les magasins Donker aux Pays-Bas ont réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros.


Les activités wholesale elles aussi sont en recul : les ventes ont régressé de 2,1%. Le fabricant de lingerie parle d’une période difficile sur divers marchés européens.


Des résultats attendus après un faible premier trimestre

Toutefois ces chiffres n’ont pas de quoi surprendre : Van de Velde évoquait déjà un climat de consommation difficile pour le premier trimestre 2013. Durant cette période les commerçants indépendants enregistraient une baisse de leur chiffre d’affaires de 4%. Pour les activités wholesale l’entreprise prévoyait alors un recul sur l’ensemble de l’année.


Van de Velde communiquera les résultats financiers à la fin du mois d’août.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: