Van de Velde s’embarque dans une co-entreprise avec la Chine | RetailDetail

Van de Velde s’embarque dans une co-entreprise avec la Chine

Van de Velde s’embarque dans une co-entreprise avec la Chine

Le producteur de lingerie Van de Velde de Schellebelle a conclu un accord de joint- venture avec le groupe retail chinois, Getz Bros. Cette co-entreprise démarrera à partir du mois de janvier. Van de Velde y détient  50% des actions, ce qui correspond à un investissement d’environ 5,6 millions d’euros.

Magasins multimarques

Le groupe chinois Getz Bros est propriétaire de Private Shop, une chaîne de magasins multimarques, ayant 11 points de vente à Hongkong et autant en Chine, notamment à Shanghai et Pékin. La chaîne vend les grandes marques de lingerie européennes et américaines et prévoit pour 2011 un chiffre d’affaires d’environ 8 millions de dollars (plus de 6 millions d’euros).


Getz Bros est présent à Hongkong depuis 16 ans déjà et en Chine depuis 5 ans. Vu cette longue expérience, rien d’étonnant donc à ce que le groupe chinois prenne en mains la direction opérationnelle de cette co-entreprise.

Long terme

« Nous avons beaucoup de respect pour ce que Private Shop a réalisé durant ces 16 dernières années et nous sommes fiers de pouvoir participer à cette collaboration », déclare Ignace Van Doorselaere, CEO de Van de Velde. « Nous estimons que la femme chinoise a droit elle aussi au concept de cabine d’essayage tel que nous le développons aux Etats-Unis, en Angleterre et en Europe continentale. Cela prendra du temps avant que le concept soit bien intégré, mais nous sommes convaincus d’un succès à long terme. »


Getz Bros fait partie de Getz Group, un groupe américain ayant des activités diverses dans le commerce international, le marketing et la production,  se concentrant principalement sur l’Asie. Ce groupe est actif dans 36 pays et compte quelques 8.500 collaborateurs.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top