Vendis Capital s’apprête à sortir du capital de ZEB | RetailDetail

Vendis Capital s’apprête à sortir du capital de ZEB

Vendis Capital s’apprête à sortir du capital de ZEB

Le fonds d’investissement Vendis Capital aurait l’intention de se désengager du capital de ZEB. Luc Van Mol, patron de l’enseigne de mode, ne confirme, ni ne dément cette info, mais selon De Tijd, KPMG aurait été chargé d’un mandat de désinvestissement.

Van Mol reste à bord

« Si votre information est exacte, je ne peux rien dire ; et si elle est fausse, je ne dirai rien non plus », déclare Luc Van Mol, en ajoutant toutefois : « Nous savions dès le premier jour que Vendis Capital en tant que groupe financier  finirait un jour par sortir du capital. ». Vendis est entré au capital de ZEB en 2010 (la toute première participation du fonds) et détient aujourd’hui 37% des actions.


Luc Van Mol, qui a fondé la chaîne de vêtements en 1996 et détient actuellement la moitié des actions (les actions restantes étant aux mains de deux plus petits investisseurs), dit ne pas vouloir vendre ses parts : « J’aime trop ce que je fais. Cette entreprise est saine et je compte poursuivre mes activités. »


Au fil des années Van Mol a su développer la chaîne qui à ce jour recense 44 magasins en périphérie. Cette année l’enseigne prévoit encore une dizaine d’ouvertures et d’ici 2017 elle entend franchir le cap des 70 magasins. Le groupe dit réaliser « un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros » et compte plus de 300 collaborateurs.


Familie Colruyt et ex-Mitiska

Fondé en 2009 par l’ancien management du holding retail Mitiska, Vendis Capital a levé 111,5 millions d’euros au total. Le fonds vise essentiellement le secteur du retail et les marques grand public. Outre ZEB, le fonds a également investi dans de nombreuses autres entreprises : le bureau de communication Mazarine, le fabricant d’accessoires pour cheveux Alexandre de Paris, le spécialiste des vêtements et équipements pour sport équestre Hypo Group, le fabricant d’aliments bio pour animaux Yarrah, le spécialiste de l’aromathérapie Pranarôm et la chaîne de magasins d’optique  Eyes & More.


Les fondateurs du fonds, ainsi que la famille Colruyt (qui a fait son entrée plus tardivement) sont les principaux actionnaires de Vendis. Par ailleurs d’autres  grands noms figurent au capital  de Vendis : Emiel Lathouwers (fondateur de A.S. Adventure), Jacques Hayez (Cassis et Paprika), Rudi Mariën (ex-Innogenetics), Bank Degroof, le fonds d’investissement européen (EIF) et des membres des familles de Pret (AB InBev), Lippens et Vaxelaire (ex-GIB).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.