Vente groupée : lá tendance en période d’attente | RetailDetail

Vente groupée : lá tendance en période d’attente

Vente groupée : lá tendance en période d’attente

Les magasins de mode belges essaient de compenser la saison printanière décevante en lançant des offres spéciales groupées en période d’attente. “Le nombre de cas est trop frappant pour ne pas parler de tendance qui, de plus, est tout à fait légale”, souligne le Syndicat Neutre pour Indépendants.

"2 + 1 gratuit"

Pour les magasins de vêtements et de chaussures, la période d’attente, qui précède les soldes d’été, a débuté la semaine dernière. « Depuis lors, un grand nombre de magasins de mode proposent des offres spéciales groupées, du style '2 +1 gratuit'. C’est tout à fait légal, également en période d’attente, affirme le SNI, faisant référence au nombre spectaculaire de magasins – et pas uniquement les grandes chaînes – qui lancent ce type d’offres.

 

"Vu les ventes plutôt décevantes et la baisse du chiffre d’affaires de 2 pourcent au cours de la saison printanière, il n’est pas étonnant qu’un grand nombre de magasins de vêtements proposent des offres groupées dans l’espoir d' augmenter leurs ventes les prochaines semaines », confie Christine Mattheeuws du SNI.


En accord avec la loi

Ces derniers jours, l’organisation des indépendants a été bombardée de questions concernant la légalité des ventes groupées et de ce qui est permis ou non en période d’attente avant les soldes.  Les offres spéciales groupées sont toujours admises, conformément à la loi des pratiques commerciales et de la protection du consommateur, tant pendant la période d’attente qu’en dehors.

 

Les avantages sur les prix lors d’une offre groupée sont liés à une acquisition minimale, ce qui permet à la vente groupée de ne pas être considérée comme une annonce de diminution de prix.  Seule la vente groupée faisant partie d’une pratique commerciale malhonnête n’est pas autorisée. Pas seulement en période d’attente, mais également en dehors de celle-ci, prévient le SNI.

 

 

 

- Traduit par Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

18/05/2018

Dans le nouveau flagshipstore Zara à Stratford, dans l’est de Londres, les clients sont accueillis par des hologrammes, des bras robotisés et des vendeurs armés d’iPads.  Le magasin souhaite associer le meilleur du shopping online et offline.

Hema écope d’une amende de plusieurs millions suite à un conflit avec Levi’s

17/05/2018

Le tribunal de Bruxelles a infligé une amende de 4,4 millions d’euros à Hema, suite à un conflit avec la marque de jeans Levi’s, qui reprochait à l’enseigne néerlandaise d’avoir reproduit les coutures en V de Levi’s sur ses propres collections.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

Belgian Friday, le nouveau weekend promotionnel en ligne belge

15/05/2018

Après le Black Friday voici maintenant la première édition du Belgian Friday : ce vendredi 18 mai les chaînes Kiabi, La Redoute, Sarenza, Veritas, Jack & Jones et Tape à l'oeil lancent un nouvel événement shopping, avec des réductions et des actions pour les e-acheteurs.

.NU : un concept de luxe destiné aux hommes

15/05/2018

Alors que les grandes chaînes du retail se battent pour leur survie, de petites boutiques innovantes fleurissent dans les rues commerçantes. .NU, à Gand, fait partie de ces concepts qui souhaitent remédier au manque de boutiques de luxe pour hommes.

Le bénéfice de Zalando complètement anéanti

08/05/2018

Au 1er trimestre de 2018  Zalando a vu fondre son bénéfice: le bénéfice net de 5,1 millions d’euros s’est transformé en une perte de 15 millions d’euros. Par contre le CA a bondi de 22%. Les deux résultats s’expliquent par les gros investissements.