Vente groupée : lá tendance en période d’attente

Vente groupée : lá tendance en période d’attente

Les magasins de mode belges essaient de compenser la saison printanière décevante en lançant des offres spéciales groupées en période d’attente. “Le nombre de cas est trop frappant pour ne pas parler de tendance qui, de plus, est tout à fait légale”, souligne le Syndicat Neutre pour Indépendants.

"2 + 1 gratuit"

Pour les magasins de vêtements et de chaussures, la période d’attente, qui précède les soldes d’été, a débuté la semaine dernière. « Depuis lors, un grand nombre de magasins de mode proposent des offres spéciales groupées, du style '2 +1 gratuit'. C’est tout à fait légal, également en période d’attente, affirme le SNI, faisant référence au nombre spectaculaire de magasins – et pas uniquement les grandes chaînes – qui lancent ce type d’offres.

 

"Vu les ventes plutôt décevantes et la baisse du chiffre d’affaires de 2 pourcent au cours de la saison printanière, il n’est pas étonnant qu’un grand nombre de magasins de vêtements proposent des offres groupées dans l’espoir d' augmenter leurs ventes les prochaines semaines », confie Christine Mattheeuws du SNI.


En accord avec la loi

Ces derniers jours, l’organisation des indépendants a été bombardée de questions concernant la légalité des ventes groupées et de ce qui est permis ou non en période d’attente avant les soldes.  Les offres spéciales groupées sont toujours admises, conformément à la loi des pratiques commerciales et de la protection du consommateur, tant pendant la période d’attente qu’en dehors.

 

Les avantages sur les prix lors d’une offre groupée sont liés à une acquisition minimale, ce qui permet à la vente groupée de ne pas être considérée comme une annonce de diminution de prix.  Seule la vente groupée faisant partie d’une pratique commerciale malhonnête n’est pas autorisée. Pas seulement en période d’attente, mais également en dehors de celle-ci, prévient le SNI.

 

 

 

- Traduit par Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La plateforme de mode danoise Miinto atterrit en Belgique

21/11/2017

Depuis cette semaine, la plateforme de mode danoise Miinto est également disponible en Belgique. La plateforme permet aux retailers plus petits dans le fashion d’y vendre leurs produits, afin de s’armer contre les grands magasins internet.

Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Desigual : Forte baisse du CA durant les trois premiers trimestres

14/11/2017

Au cours des trois premiers trimestres de 2017 la chaîne de mode espagnole Desigual a vu son CA d’affaires chuter de plus de 10%. Le groupe a souffert de résultats particulièrement décevants en Europe, d’où provient la majeure partie de son CA.

Adidas détient le droit exclusif des bandes parallèles

13/11/2017

La chaîne de magasins suédoise H&M ne pourra plus utiliser les bandes parallèles sur ses vêtements de sport. Le tribunal de La Haye a jugé que celles-ci ressemblaient trop aux trois bandes caractérisant la marque Adidas.

Burberry annonce une nouvelle stratégie après un solide 1er semestre

09/11/2017

Burberry peut s’estimer satisfait de son 1er semestre : le CA a progressé de 9% et le bénéfice opérationnel a bondi de 28%. Pourtant à la bourse l’action a chuté : les investisseurs se montrent sceptiques face à la nouvelle stratégie annoncée par le CEO Marco Gobbetti.

Back to top