Ventes couplées dans 1 boutique sur 3

Ventes couplées dans 1 boutique sur 3

Suite à l’automne doux et à la menace terroriste, les commerces de mode indépendants disposent encore de stocks importants. Pas moins de 30% d’entre eux tenteront donc de sauver leur saison avant le début des soldes en pratiquant la vente couplée.

Le chiffre d’affaires d’automne en baisse de 3%

Selon une enquête du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) menée auprès de 367 magasins de vêtements et de chaussures, le secteur a vu son chiffre d’affaires baisser d’en moyenne 3% durant l’automne par rapport à l’année précédente.


« A noter que les magasins omni-canal enregistrent de meilleurs résultats. Ces dernières semaines surtout, les webshops ont prouvé leur utilité », indique Christine Mattheeuws, présidente du SNI. Il s’agit là d’une conséquence directe des attentats du 13 novembre à Paris et de la menace terroriste qui s’en est suivi dans notre pays. De ce fait les rues commerçantes ont attiré bien moins de monde, et ce alors que les ventes d’automne avaient déjà lourdement souffert du temps doux et de l’absence températures hivernales.


Selon le SNI, il est donc tout à fait compréhensible que les commerçants soient de plus en plus nombreux (30% pour être précis) à adopter le système des ventes couplées durant la période d’attentes avant les soldes, qui a débuté hier. Cette pratique est autorisée depuis 2010 et permet aux boutiques d’écouler encore un peu de leur stock avant le démarrage des soldes le 2 janvier prochain.

Tags: