Ventes décevantes pour les retailers de mode suite au mauvais temps

Ventes décevantes pour les retailers de mode suite au mauvais temps
http://www.shutterstock.com/nl/pic-297265649/stock-photo-smiling-blonde-doing-shopping-in-clothes-store.html?src=eRpJkKPWpwLAbIB-uZMRhg-1-47

Ces dernières semaines, 46% des retailers de mode ont vu la vente de leurs collections printemps-été chuter.  Par contre, 17% d’entre eux ont enregistré une hausse.

Moins de problèmes pour les entreprises omnichannel

Les commerçants mettent en cause le mauvais temps et (dans une moindre mesure) les attentats du 22 mars à Bruxelles ainsi que ses conséquences.  « A part un jour ou deux, nous n’avons pas encore connu de véritable temps de printemps.  Du coup, les consommateurs n’ont pas trop envie de se procurer des vêtements et des chaussures de printemps et d’été », peut-on entendre chez les commerçants.


Une enquête menée par le SNI auprès de 275 magasins de vêtements et de chaussures, démontre que les entreprises omnichannel résistent mieux à ce genre de facteurs externes.  Dans cette catégorie, seuls 27% des entreprises ont vu leur chiffre d’affaires baisser.  Les magasins situés dans des complexes couverts, comme les centres commerciaux, ont légèrement moins souffert du mauvais temps.