Veritas contraint de retirer un spot radio jugé ‘sexiste’

Veritas contraint de retirer un spot radio jugé ‘sexiste’

Le Jury d’Éthique Publicitaire (JEP) a demandé à Veritas de retirer une campagne publicitaire nationale en raison de ‘stéréotypes sexistes’. L’enseigne de mercerie et de mode assure qu’elle n’a jamais eu l’intention de blesser quiconque.

« Lorsqu’une femme dit non, c’est quelque part un oui »

La décision du JEP fait suite à quelques plaintes émises par des consommateurs contre le spot radio de Veritas,  qui comprenait la phrase « Lorsqu’une femme dit non, c’est quelque part un oui ». « Suite à cette publicité, nous avons reçu trois plaintes de la part de consommateurs individuels. Ils se plaignaient d’idées stéréotypes à l’encontre des femmes  et d’un comportement irresponsable au niveau pédagogique», explique le président Piet Moons à l’agence de presse Belga.


Sur base du code de la Chambre de commerce internationale (CCI), le JEP a décidé de faire retirer la campagne : « Ce code est utilisé au niveau mondial dans le secteur publicitaire et impose aux annonceurs de ne pas inciter à un comportement sociale irresponsable. »


« Le JEP nous a lésés inutilement »

Dans une réaction écrite, Veritas déplore « qu’un spot radio – créé par une jeune femme dans une entreprise de femmes pour les femmes –, qui évoque de manière drôle le plaisir des femmes à faire du shopping, soit condamné par le JEP.  Tant le contexte de Veritas en tant que chaîne de magasins, que le contenu du spot radio, sont très éloignés de la problématique de la violence contre les femmes »,  écrit la responsable du marketing Stefanie Arts.


La chaîne s’interroge également sur le lien établi par le jury entre le spot radio et un comportement socialement irresponsable envers les femmes. « Mais si ce spot radio suscite cette impression, c’est une raison suffisante pour que cette publicité ne soit plus utilisée », ajoute Arts.


Veritas regrette que le spot ait été perçu comme blessant ou dénigrant par certains et souligne que son intention n’a jamais été de choquer. Par ailleurs Veritas estime que le président Moons du JEP a donné une version déformée des faits dans la presse et a ainsi inutilement lésé la chaîne. En effet le slogan repris dans le spot est littéralement ‘Lorsque je dis non, ça ne veut pas forcément dire non’ et non pas ‘Lorsqu’une femme dit non, c’est quelque part un oui’, comme cité par Moons. Question de  nuance !

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top