Veritas renaît de ses cendres

Veritas renaît de ses cendres

La chaîne de mercerie Veritas a mis sur pied un plan d’urgence après le grave incendie, qui samedi dernier a ravagé le siège principal et l’entrepôt attenant à Kontich (Anvers). L’entreprise a déjà aménagé des bureaux temporaires dans un autre entrepôt à Wilrijk et a passé de nouvelles commandes chez les fournisseurs pour assurer la continuité de l’approvisionnement.

Aucun désagrément pour les magasins

« Nos magasins et nos clients ne subiront aucun désagrément suite à l’incendie », affirme Tinne Marrant, responsable communication. « Nos points de vente disposent d’un stock suffisant pour deux semaines. Entre-temps nous avons déjà passé de nouvelles commandes chez nos fournisseurs, afin de pouvoir réapprovisionner  les magasins dans les délais. »


Pour le bon fonctionnement du siège principal, des locaux d’urgence ont été aménagés dans un autre entrepôt de l’entreprise à Wilrijk (Anvers), où seront également stockées les nouvelles livraisons. L’ensemble du personnel du bureau central – dont 65 employés et 45 ouvriers – peut donc poursuivre  ses activités.

 

À la recherche d’un nouvel  entrepôt pour les activités e-commerce

On ignore encore ce qu’il adviendra de l’immeuble détruit par l’incendie. Veritas, ayant vendu  le bâtiment récemment, n’était plus propriétaire des lieux. L’enseigne recherchait déjà activement un nouvel endroit où s’installer, en vue de ses activités e-commerce, qui démarreront dès l’automne prochain.


En attendant de trouver un nouveau bâtiment, Veritas souhaite louer des locaux temporaires durant un an environ. Une décision qui ne devrait pas tarder à être prise.


Au niveau informatique les dégâts sont limités, car l’entreprise dispose d’un système de stockage de données ‘dans le cloud’. Par ailleurs de nombreux employés utilisent un laptop, qu’ils ramènent chez eux.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Premier trimestre décevant pour New Look

08/08/2017

La chaîne de mode britannique New Look a réalisé de faibles performances au premier trimestre de son exercice : le chiffre d’affaires a régressé de 4%, tandis que l’EBITDA ajusté a plongé de plus de 35%.

Back to top