Veritas renaît de ses cendres | RetailDetail

Veritas renaît de ses cendres

Veritas renaît de ses cendres

La chaîne de mercerie Veritas a mis sur pied un plan d’urgence après le grave incendie, qui samedi dernier a ravagé le siège principal et l’entrepôt attenant à Kontich (Anvers). L’entreprise a déjà aménagé des bureaux temporaires dans un autre entrepôt à Wilrijk et a passé de nouvelles commandes chez les fournisseurs pour assurer la continuité de l’approvisionnement.

Aucun désagrément pour les magasins

« Nos magasins et nos clients ne subiront aucun désagrément suite à l’incendie », affirme Tinne Marrant, responsable communication. « Nos points de vente disposent d’un stock suffisant pour deux semaines. Entre-temps nous avons déjà passé de nouvelles commandes chez nos fournisseurs, afin de pouvoir réapprovisionner  les magasins dans les délais. »


Pour le bon fonctionnement du siège principal, des locaux d’urgence ont été aménagés dans un autre entrepôt de l’entreprise à Wilrijk (Anvers), où seront également stockées les nouvelles livraisons. L’ensemble du personnel du bureau central – dont 65 employés et 45 ouvriers – peut donc poursuivre  ses activités.

 

À la recherche d’un nouvel  entrepôt pour les activités e-commerce

On ignore encore ce qu’il adviendra de l’immeuble détruit par l’incendie. Veritas, ayant vendu  le bâtiment récemment, n’était plus propriétaire des lieux. L’enseigne recherchait déjà activement un nouvel endroit où s’installer, en vue de ses activités e-commerce, qui démarreront dès l’automne prochain.


En attendant de trouver un nouveau bâtiment, Veritas souhaite louer des locaux temporaires durant un an environ. Une décision qui ne devrait pas tarder à être prise.


Au niveau informatique les dégâts sont limités, car l’entreprise dispose d’un système de stockage de données ‘dans le cloud’. Par ailleurs de nombreux employés utilisent un laptop, qu’ils ramènent chez eux.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top