WE Fashion investit 15 millions d’euros dans l’omni-canal

WE Fashion investit 15 millions d’euros dans l’omni-canal

Dans les prochaines années WE Fashion va investir 15 millions d’euros dans « la fidélisation de sa clientèle et l’innovation digitale », afin de renforcer sa stratégie omni-canal. Ceci impliquera toutefois la perte de 5 emplois dans la branche belge.

« Appliquer la stratégie de  croissance néerlandaise en Belgique »

« Notre stratégie omni-canal porte ses fruits », affirme Joris Aperghis, CEO de WE Fashion depuis début 2015. « Cette année nous avons énormément investi dans le marketing, la communication, l’image de la marque, ainsi que dans notre programme de fidélisation ‘WE is ME’, qui s’est avéré un grand succès. Tout ceci tant dans notre réseau de magasins que sur notre plate-forme de vente online. Nous avons également élargi notre collection enfants qui propose désormais un assortiment à part entière. »


Grâce à cette stratégie, WE Fashion dit « croître plus vite que le marché » aux Pays-Bas, son marché domestique. A présent nous voulons appliquer ces mesures fructueuses aussi en Belgique, afin d’y renforcer notre croissance », poursuit le CEO.


Toutefois ceci s’accompagne de « changements structurels dans la branche belge. Ainsi WE Fashion a l’intention de décentraliser l’équipe d’étalagistes pour l’intégrer dans les équipes en magasin. » Ceci entraînera la perte de cinq emplois. En ce moment le management est en négociation avec les syndicats à ce sujet. Pourtant au mois de mars la direction avait assuré qu’il n’y aurait pas de licenciements en Belgique.


Investissement de 15 millions d’euros

Parallèlement le groupe annonce également un investissement d’environ 15 millions d’euros dans la fidélisation de la clientèle et l’innovation digitale en Belgique et aux Pays-Bas. WE Fashion entend ainsi répondre aux changements dans le comportement d’achat des clients, qui de plus en plus passent du magasin physique au shopping online.


Actuellement WE Fashion compte 230 magasins et 2.500 collaborateurs aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France, au Luxembourg, en Autriche et en Suisse. Le centre de distribution international et le siège principal du groupe sont situés à Utrecht. Cette année 81 emplois sont passés à la trappe chez WE Fashion aux Pays-Bas.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top