WE Fashion : licenciements aux Pays-Bas - la Belgique épargnée (pour l’instant) | RetailDetail

WE Fashion : licenciements aux Pays-Bas - la Belgique épargnée (pour l’instant)

WE Fashion : licenciements aux  Pays-Bas - la Belgique épargnée (pour l’instant)

La chaîne néerlandaise WE Fashion supprime 81 emplois au siège central d’Utrecht et dans l’équipe de vente néerlandaise. Pour l’instant la branche belge semble épargnée. En outre l’enseigne ne fermera aucune filiale, ni en Belgique, ni aux Pays-Bas.

Pas de suppression d’emplois en Belgique

La suppression de 81 emplois est « l’une des mesures visant à transformer l’entreprise en une marque moderne, omni-channel », a déclaré ce matin WE Fashion à l’agence de presse néerlandaise ANP. Par ailleurs cette année la chaîne de mode compte investir 15 millions d’euros dans « la fidélisation de sa clientèle et l’innovation digitale », ce qui permettra la création de 29 nouveaux jobs.


« WE Fashion est une entreprise saine, mais pour maintenir notre position actuelle sur le marché et continuer à nous développer, nous devons répondre encore mieux  aux nouvelles habitudes de consommation de nos clients », explique le CEO Joris Aperghis. « C’est pourquoi nous investissons dans la fidélisation de nos clients, dans nos filiales et dans notre webshop. »


« En outre il est important que nous formions notre personnel pour leur apprendre comment travailler dans cet environnement de consommation en pleine mutation. C’est ce que nous faisons en investissant dans notre WE Academy. Nous croyons fortement en la représentation régionale, avec nos 230 magasins européens dans les meilleures rues commerçantes, en combinaison avec une présence online attrayante », poursuit le CEO.


Rappelons que mi-mars les syndicats belges avaient tiré à la sonnette d’alarme : ils craignaient qu’un job sur cinq ne soit supprimé dans la branche belge de la chaîne néerlandaise. Le management avait alors formellement démenti cette information. Apparemment la branche belge échappe – pour l’instant du moins – à cette restructuration, puisque le communiqué précise qu’ « il n’y aura aucun changement dans le réseau de magasins et l’organisation belges. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.