WE Fashion : licenciements aux Pays-Bas - la Belgique épargnée (pour l’instant)

WE Fashion : licenciements aux  Pays-Bas - la Belgique épargnée (pour l’instant)

La chaîne néerlandaise WE Fashion supprime 81 emplois au siège central d’Utrecht et dans l’équipe de vente néerlandaise. Pour l’instant la branche belge semble épargnée. En outre l’enseigne ne fermera aucune filiale, ni en Belgique, ni aux Pays-Bas.

Pas de suppression d’emplois en Belgique

La suppression de 81 emplois est « l’une des mesures visant à transformer l’entreprise en une marque moderne, omni-channel », a déclaré ce matin WE Fashion à l’agence de presse néerlandaise ANP. Par ailleurs cette année la chaîne de mode compte investir 15 millions d’euros dans « la fidélisation de sa clientèle et l’innovation digitale », ce qui permettra la création de 29 nouveaux jobs.


« WE Fashion est une entreprise saine, mais pour maintenir notre position actuelle sur le marché et continuer à nous développer, nous devons répondre encore mieux  aux nouvelles habitudes de consommation de nos clients », explique le CEO Joris Aperghis. « C’est pourquoi nous investissons dans la fidélisation de nos clients, dans nos filiales et dans notre webshop. »


« En outre il est important que nous formions notre personnel pour leur apprendre comment travailler dans cet environnement de consommation en pleine mutation. C’est ce que nous faisons en investissant dans notre WE Academy. Nous croyons fortement en la représentation régionale, avec nos 230 magasins européens dans les meilleures rues commerçantes, en combinaison avec une présence online attrayante », poursuit le CEO.


Rappelons que mi-mars les syndicats belges avaient tiré à la sonnette d’alarme : ils craignaient qu’un job sur cinq ne soit supprimé dans la branche belge de la chaîne néerlandaise. Le management avait alors formellement démenti cette information. Apparemment la branche belge échappe – pour l’instant du moins – à cette restructuration, puisque le communiqué précise qu’ « il n’y aura aucun changement dans le réseau de magasins et l’organisation belges. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Benetton retourne à ses racines

30/11/2017

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Back to top