WE ferme encore deux magasins en Belgique francophone

WE

La marque de mode WE n’aura bientôt plus que trois magasins à Bruxelles et en Wallonie : les boutiques du centre commercial Westland et de Liège vont également fermer. La CNE dénonce ces fermetures progressives.

 

Pas de loi Renault

La marque de mode néerlandaise WE a annoncé la fermeture de ses boutiques du centre commercial Westland à Anderlecht et de Liège. Les boutiques de Namur, de La Louvière, de Woluwe-Saint-Lambert et de la rue Neuve à Bruxelles avaient déjà été fermées. WE ne disposera donc plus que de trois magasins en Belgique francophone :  deux à Liège et un à Verviers.

Mais le syndicat CNE s'attend à ce que leur fermeture soit annoncée dans les semaines à venir. En ferment ses magasins au compte-goutte, WE évite une procédure de restructuration, critique le syndicat. La chaîne veut échapper aux conditions de la procédure Renault qui lui imposerait de négocier un plan social. « Au lieu de cela, elle peut licencier les travailleurs à moindre coût  », a déclaré le syndicat chrétien à La Libre.

Les travailleuses qui décident de réagir en interpellant la direction ou en faisant grève reçoivent des menaces et des avertissements, affirme-t-il encore. Les syndicats avaient déjà critiqué les licenciements progressifs chez MediaMarkt. La CNE estime que les autorités devraient intervenir et durcir la législation, car « ces exemples de multinationales du textile qui se moquent de notre législation lors des fermetures de magasins se multiplient ».